January 31, 2018 / 10:14 AM / 4 months ago

BOURSE-Capita avertit une nouvelle fois sur ses résultats, le titre chute

LONDRES, 31 janvier (Reuters) - Le groupe britannique d’externalisation Capita en difficulté chute lourdement mercredi à la Bourse de Londres après avoir revu une nouvelle fois ses prévisions de bénéfice pour 2018.

Le titre du spécialiste de la sous-traitance de services informatiques auprès de banques, de distributeurs et de services aux collectivités perd 43,42% à 196,8 pence, signant la plus forte baisse de l’indice des valeurs européennes Stoxx 600 , qui est stable (+0,05%) au même moment.

Capita affirme qu’il doit se restructurer et a abaissé de 30% sa prévision de bénéfice pour 2018, à 120 millions de livres (137 millions d’euros), sept semaines seulement après l’avoir confirmée.

Le groupe a dit qu’il procèderait à une augmentation de capital pour lever quelque 700 millions de livres, réduirait son dividende, céderait des actifs et comblerait un déficit des retraite.

“Le directeur général Jonathan Lewis veut lever des fonds pour rembourser des échéances à court terme et investir sur le long terme. L’entreprise a des sources de revenus stables mais, par les temps qui courent, le cash est le nerf de la guerre. Jonathan Lewis le ratio dette/Ebitda entre 1 et 2, contre 2,8 actuellement”, relève David Madden, alalyste chez CMC Markets.

Les difficultés de Capita, qui emploie 73.000 personnes, ont commencé en 2016, lorsque le groupe s’est dit incapable d’exécuter de manière rentable tous les contrats qu’il avait engrangés.

Elles se sont accrues avec le report d’importants contrats par certains clients dans le sillage du vote, le 23 juin 2016, des Britanniques pour une sortie de l’Union européenne.

Capita a annoncé que son bénéfice imposable, avant nouveaux contrats et coûts de restructuration, devrait être compris entre 270 millions et 300 millions de livres, alors que les analystes attendaient en moyenne 406 millions de livres, selon des données Reuters.

Le groupe a dit tabler sur une dette nette à la fin 2017 d’environ 1,15 milliard de livres. Il a précisé que le dividende serait suspendu jusqu’à ce que la société génère un flux de trésorerie durable.

Ces annonces surviennent deux semaines après la mise en liquidation du groupe de BTP britannique Carillion < CLLN.L>, après le refus de ses financiers de lui apporter tout nouveau soutien financier. (Kate Holton; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below