January 31, 2018 / 8:34 AM / 10 months ago

Samsung divise son action, bénéfice record grâce aux puces

* Division du titre dans un rapport de 50 pour un

* La demande de puces reste forte en 2018 - Samsung

* Le Galaxy S9 en février pourrait soutenir le T1 - Samsung

par Joyce Lee et Ju-min Park

SEOUL, 31 janvier (Reuters) - Samsung Electronics a annoncé mercredi une division du titre, une première pour le groupe d’électronique sud-coréen, et a dit s’attendre à ce que la demande de semi-conducteurs reste forte en 2018 tout en faisant état d’un bénéfice annuel record soutenu par son pôle mémoires.

Le “split”, dans un rapport de 50 pour un, de l’action Samsung fait partie d’une série de mesures destinées à augmenter la rémunération des actionnaires, qui se sont déjà traduites par le versement d’un dividende annuel de 5.800 milliards de wons (4,36 milliards d’euros) et un rachat d’actions de 9.200 milliards de wons en 2017.

Cette initiative a encouragé les investisseurs à conserver leurs titres malgré les craintes que le pôle mémoires ne soit désormais à un sommet. Selon les analystes, la division du nominal de l’action la rendra également plus accessible au grand public, stimulera sa liquidité et renforcera sa valorisation.

A la Bourse de Séoul, l’action Samsung a bondi de 8% en séance, en réaction à la division du titre, avant de réduire ses gains en clôture à 0,2%.

“La division de l’action m’a surpris”, a déclaré Kim Sung-soo, un gérant de fonds chez LS Asset Management qui détient des titres Samsung, notant que le groupe sud-coréen avait auparavant rejeté les appels des investisseurs en faveur d’une telle action.

“Cela n’aura pas d’impact sur les fondamentaux de la société mais cela augmentera la quantité d’actions et aura un impact positif sur le titre”, ajoute-t-il.

Samsung compte que les transactions sur la nouvelle action après division débutent en mai.

Porté par un quatrième trimestre brillant, le leader mondial des téléviseurs, des mémoires et des smartphones a publié un bénéfice d’exploitation annuel de 53.700 milliards de wons en 2017, dépassant le record précédent qui était de 36.800 milliards de wons en 2013.

Samsung a par ailleurs tempéré les craintes des investisseurs sur un éventuel ralentissement du pôle mémoires après une croissance soutenue des semi-conducteurs dans le monde, affirmant que les perspectives pour 2018 restaient solides.

Les fondeurs tels que Samsung, son concurrent sud-coréen SK Hynix et l’américain Intel, ont notamment profité du bond de la demande de semi-conducteurs, portée par les centres de données, les smartphones et l’avènement des monnaies virtuelles.

LA DEMANDE DE PUCES RESTERA FORTE

“A moyen et long terme, Samsung s’attend à ce que le pôle des composants voit la demande s’accentuer à la faveur de nouvelles applications”, indique la société dans un communiqué.

Le bénéfice d’exploitation de Samsung sur les trois derniers mois de 2017 a bondi de 64% à 15.150 milliards de wons, conformément à ses prévisions.

Le pôle mémoires a été le principal contributeur au résultat l’an passé, avec un bénéfice d’exploitation record de 35.200 milliards de wons.

Samsung s’attend à ce que les livraisons de mémoires flash DRAM et Nand progressent respectivement d’environ 20% et 40% en 2018.

En début du mois, le fondeur TSMC a également dit s’attendre à ce que le marché de la cryptomonnaie stimule la demande de puces haut de gamme et lui permette de générer des ventes record cette année, compensant ainsi le ralentissement du marché du smartphone.

La division téléphonie mobile de Samsung, qui est en concurrence avec Apple, a enregistré un bénéfice d’exploitation de 2.400 milliards de wons au quatrième trimestre, en baisse de 3%.

Le lancement en février du Galaxy S9 devrait permettre de palier une éventuelle faiblesse saisonnière de la demande au cours du premier trimestre, indique Samsung.

Mais, selon Tom Kang, directeur d’études chez Counterpoint, les perspectives de la division smartphones de Samsung restent incertaines face à la concurrence des groupes chinois.

La division écrans de Samsung, qui fournit notamment des dalles Oled à Apple, a enregistré un bénéfice de 1.400 milliards de wons au quatrième trimestre, en hausse de 5%.

L’an dernier, Samsung a consacré un montant sans précédent de 43.400 milliards de wons d’investissements pour doper la production de puces et d’écrans Oled. Le groupe entend désormais réduire ses investissements en 2018.

Voir aussi BREAKINGVIEWS-Samsung stock split is an illusory value boost (avec Hyunjoo Jin, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below