January 30, 2018 / 8:52 AM / 7 months ago

Ryanair reconnaît un syndicat de pilotes britanniques

LONDRES, 30 janvier (Reuters) - Ryanair a annoncé mardi qu’elle acceptait de négocier avec le syndicat britannique des pilotes de ligne sur des questions comme les salaires ou les congés.

La compagnie irlandaise à bas coûts a été contrainte en décembre de reconnaître les syndicats pour la première fois en 32 années d’existence afin d’éviter une grève de ses pilotes qui aurait pu perturber son activité en Europe en pleine période des fêtes de fin d’année.

Elle a annoncé mardi qu’elle reconnaissait en Grande-Bretagne la British Airline Pilots’ Association (BALPA), qu’elle a remerciée pour son engagement constructif en invitant les autres syndicats en Europe à suivre cet exemple.

“Etant donné l’hostilité passée de Ryanair envers les syndicats, l’accord annoncé aujourd’hui est historique”, a déclaré Brian Strutton, secrétaire général de la BALPA, dans un communiqué.

“Même si nous étions sceptiques dans un premier temps quant à la sincérité de la proposition de Ryanair visant à nous reconnaître nous et d’autres syndicats, nos conversations et nos réunions avec eux ont prouvé qu’ils étaient sincères dans leur désir de nouer une relation syndicale constructive”, a-t-il ajouté.

La BALPA a annoncé qu’elle allait organiser des élections pour désigner des représentants chargés de négocier avec la direction de Ryanair au sujet des salaires, des congés et des effectifs.

Une pénurie de pilotes à l’automne dernier a contraint la compagnie irlandaise à annuler des milliers de vols.

Ryanair discute avec d’autres syndicats en Europe et ces derniers ont demandé à rencontrer collectivement la direction du groupe en jugeant insatisfaisants leurs contacts séparés. Ryanair a rejeté cette demande jusqu’à présent.

“Nous demandons maintenant à ces syndicats d’arrêter de perdre du temps et d’agir rapidement pour parvenir à des hausses de salaires de 20% pour nos pilotes en février, et de conclure des accords de reconnaissance officielle qu’ils laissent actuellement sans réponse”, a dit Eddie Wilson, directeur des ressources humaines de Ryanair, dans un communiqué. (Alistair Smout; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below