January 29, 2018 / 1:51 PM / 6 months ago

USA-Les dépenses des ménages restent solides mais l'épargne baisse

WASHINGTON, 29 janvier (Reuters) - Les dépenses des ménages américains ont connu en décembre une croissance solide, qui s’est toutefois réalisée aux dépens de l’épargne, tombée à un plus bas de 10 ans, ce qui pourrait susciter des inquiétudes pour la consommation et la croissance économique futures.

Les dépenses des ménages, dont dépendent plus des deux tiers de l’activité économique aux Etats-Unis, ont augmenté de 0,4% le mois dernier après un gain de 0,8% en novembre, a annoncé vendredi le département du Commerce. La statistique de novembre a été révisée en hausse après une première estimation à +0,6%.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une progression de 0,4% en décembre.

Ajustées de l’inflation, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,3% le mois dernier.

Ces statistiques ont été incluses dans la première estimation du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis publiée vendredi, qui a fait état d’une croissance économique de 2,6% en rythme annualisé au quatrième trimestre. Les dépenses des ménages ont accéléré sur ces trois mois avec une progression de 3,8% en rythme annualisé après 2,2% au trimestre précédent.

Les revenus des ménages ont augmenté de 0,4% en décembre (+0,5% pour les seuls salaires) après une hausse de 0,3% le mois précédent.

L’épargne est en revanche tombée à 351,6 milliards de dollars (284,2 milliards d’euros), un creux depuis décembre 2007. Elle était de 365,1 milliards de dollars en novembre.

Le taux d’épargne a reculé en conséquence à 2,4%, son plus bas niveau depuis septembre 2005, en baisse de 0,1 point par rapport au mois précédent. Il a chuté à 3,4% en 2017 après 4,9% en 2016.

L’indice PCE des dépenses de consommation hors alimentation et énergie, indicateur privilégié par la Réserve fédérale pour mesurer l’inflation, a progressé de 0,2% en décembre après un gain de 0,1% le mois précédent. Sur un an, sa hausse a été de 1,5%, comme en novembre. Elle est inférieure depuis mi-2012 à l’objectif de 2% de la Fed.

Tableau (Lucia Mutikani; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below