January 26, 2018 / 11:51 AM / 9 months ago

BOURSE-M6 grimpe, Liberum passe à l'achat

PARIS, 26 janvier (Reuters) - Le titre M6 grimpe de plus de 5% vendredi à la Bourse de Paris, soutenu par une note de Liberum dans laquelle les analystes se montrent optimistes sur les effets de la réforme de l’audiovisuel évoquée par le gouvernement Macron.

L’analyste relève son conseil à “acheter” contre “conserver” et revoit son objectif de cours à 27 euros contre 20,50 euros auparavant.

A 12h37, l’action du groupe de télévision privée bondit de 5,22% à 22,98 euros, à un pic de plus de 10 ans (octobre 2007).

L’intermédiaire pense que la réforme qui pourrait être mise en place prochainement par le gouvernement Macron assouplirait la réglementation de la publicité télévisuelle en France et accroîtrait le chiffre d’affaires du groupe M6 de 138 millions d’euros.

“Le marché français de la télévision est l’un des plus réglementés d’Europe, ce qui explique entre autres pourquoi sa reprise économique est en retard par rapport à ses concurrents européens”, explique Liberum dans sa note.

Parmi les mesures potentielles que la gouvernement pourrait adopter, l’ouverture de la publicité à la télévision de certains secteurs, comme le cinéma, la littérature et les promotions dans la grande distribution, pourraient augmenter de 39 millions le chiffre d’affaires de M6.

L’intermédiaire souligne qu’une régularisation des groupes américains comme Netflix ou Amazon pourrait faciliter l’environnement concurrentiel dans lequel baignent les diffuseurs.

“Une taxe sur les géants des médias, Facebook et Google, pourrait réduire les obligations financières des radiodiffuseurs envers le secteur des médias publics français”, commentent les analystes.

Pour l’intermédiaire, une suppression totale la publicité chez France Télévisions pourrait générer un gain de 350 millions d’euros pour les autres diffuseurs. Néanmoins, en l’absence de véritable lobbying de la part des diffuseurs, cette piste est peu probable, estime Liberum.

Les analystes estiment que ces différentes pistes ne sont pas intégrées aux estimations du marché, pas plus que les renouvellement des accords de distributions avec les opérateurs télécoms comme Altice ou Orange.

Liberum estime que ces contrats devraient permettre une augmentation importante des marges et une hausse de 30% du bénéfice avant impôts en 2018.

Concernant l’intégration de RTL, les analystes jugent que le groupe M6 se montre “trop prudent” dans ses objectifs d’atteindre 14 millions d’euros de synergies en 2020. Liberum prévoit que les revenus de la radio devraient augmenter d’environ 20 millions d’euros d’ici à 2020.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below