January 26, 2018 / 10:51 AM / 8 months ago

DAVOS-Une guerre des monnaies à éviter, dit Coeuré

DAVOS, 26 janvier (Reuters) - Les grandes puissances économiques ne doivent pas jouer des taux de change à des fins concurrentielles et les discussions sur les changes devraient se limiter aux instances et événements officiels, a déclaré vendredi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

“Le monde peut très bien se passer d’une guerre des monnaies”, a dit Benoît Coeuré à l’occasion du Forum économique de Davos.

“Nous vivons dans un monde de taux de change flottants, dans un monde où les taux de change ne servent pas, et ne devraient pas servir, à des fins concurrentielles”, a-t-il ajouté.

“Nous observons beaucoup de volatilité créée récemment par diverses déclarations et ça ne sert à rien de mon point de vue”.

Coeuré s’exprimait à la suite de diverses déclarations faites par des responsables américains qui ont eu pour effet de faire baisser nettement le dollar face à l’euro.

Le président américain Donald Trump a toutefois dit jeudi souhaiter à terme un dollar fort, contredisant son secrétaire au Trésor Steven Mnuchin qui la veille jugeait le dollar faible “bon pour les Etats-Unis.”

Noah Barkin et Silvia Aloisi; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below