January 26, 2018 / 9:51 AM / 7 months ago

BOURSE-LVMH en tête du CAC après ses résultats supérieurs aux attentes

PARIS, 26 janvier (Reuters) - Le titre LVMH signe vendredi la plus forte hausse du CAC 40 à la Bourse de Paris au lendemain de la publication de résultats supérieurs aux attentes.

A 10h46, l’action LVMH prend 4,83% à 251,75 euros, sa plus forte hausse depuis juillet 2016, alors que le CAC avance de 0,88%. Dans son sillage, Kering gagne 3,01%.

Le titre ramène ainsi à peine plus de 2% son repli depuis le 1er janvier et se rapproche du plus haut historique inscrit en novembre à 260,55 euros.

LVMH, numéro un mondial du luxe et propriétaire, entre autres, des marques Louis Vuitton, Fendi, Bulgari ou encore Moët & Chandon, a doublé sa croissance organique en 2017 pour la porter à 12%, faisant deux fois mieux que le marché mondial du luxe, dont la hausse est estimée à environ 6%.

Son résultat opérationnel courant a grimpé de 18% à 8,29 milliards d’euros et sa marge a atteint 19,5%, contre 18,7% en 2016.

Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 12,54 milliards d’euros, en progression de 11%. Les analystes de JPMorgan ne s’attendaient pas à une telle performance et tablaient sur une progression de 9%.

La banque américaine souligne dans sa note que “la plus grande surprise du trimestre est venue de l’activité de la distribution sélective et des États-Unis”, où le chiffre d’affaires, en hausse de 13%, a été soutenu par les ventes de cognac et les ventes en ligne de Sephora.

La distribution sélective, portée par la marche en avant de la chaîne de parfumeries, a enregistré un gain de 14% au quatrième trimestre quand l’intermédiaire tablait sur +9% seulement.

Kepler Cheuvreux, toujours acheteur du titre, salue des chiffres d’affaires supérieurs aux attentes pour les cinq grandes divisions du groupe. Au niveau du résultat opérationnel, trois d’entre elles ont fait mieux que le consensus, dont celle de mode-maroquinerie, grâce à la marque Louis Vuitton.

LVMH A LES MOYENS DE CONTRER UN ÉVENTUEL RALENTISSEMENT

“Avec des positions de leader dans presque tous les segments, le groupe dispose du portefeuille de marques le plus efficace du luxe”, ajoutent les analystes de Kepler, qui s’attendent à des révisions à la hausse des estimations de bénéfices.

Kepler Cheuvreux, qui se donne un objectif de 280 euros, estime que le titre est mal valorisé, avec une décote de 10% par rapport au secteur, après avoir souffert de la baisse du dollar.

Pour 2018, LVMH s’est dit “confiant et prudent” compte tenu des risques de bulle liés aux taux bas, de la hausse de l’euro et des risques géopolitiques.

Deutsche Bank juge néanmoins que les perspectives du groupe sont positives, au regard notamment des performances du début d’année.

Kepler Cheuvreux ajoute que LVMH dispose de leviers de croissance lui permettant de faire face à un éventuel ralentissement, à commencer par celui des hausses de prix.

Bernard Arnault, le PDG du groupe, a en effet déclaré jeudi que pour compenser la hausse de l’euro, les prix seront “très probablement relevés” chez Louis Vuitton, le principal centre de profit, “si les mouvements monétaires deviennent trop forts”.

JPMorgan estime pour sa part que LVMH devrait fortement bénéficier de la baisse des impôts sur les sociétés aux Etats-Unis et en France. Les analystes de la banque américaine ont relevé de 3% leur prévision 2018 de bénéfice par action.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below