January 25, 2018 / 6:25 PM / 9 months ago

L'Afrique du Sud n'a pas d'argent pour de grands projets nucléaires-Ramaphosa

DAVOS, Suisse, 25 janvier (Reuters) - L’Afrique du Sud ne dispose pas de l’argent nécessaire à une forte augmentation de sa capacité de production nucléaire d’électricité, a déclaré jeudi le nouveau dirigeant du Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir.

Le président sud-africain Jacob Zuma a fait du nucléaire une priorité mais son vice-président Cyril Ramaphosa, qui l’a remplacé le mois dernier à la tête de l’ANC, a déclaré que le pays n’avait pas les fonds nécessaires.

“Nous devons regarder où en est notre économie. Nous avons pour l’instant un excédent d’électricité et nous n’avons pas d’argent pour de grands chantiers de centrales nucléaires”, a dit Cyril Ramaphosa au cours d’une conférence de presse au Forum économique mondial de Davos.

L’Afrique du Sud a prévu d’augmenter de 9,6 gigawatts ses capacités de production nucléaire dans le cadre d’un programme qui pourrait atteindre des dizaines de milliards de dollars et susciter l’intérêt de groupes comme EDF, le russe Rosatom, le sud-coréen Kepco, l’américain Westinghouse ou encore le chinois CGN.

Le ministre de l’Energie, David Mahlobo, a déclaré le mois dernier que l’Afrique du Sud poursuivrait le développement de son parc nucléaire mais plus lentement que prévu. (Alexis Akwagyiram; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below