January 23, 2018 / 8:46 PM / 8 months ago

Qualcomm serait mis à l'amende par l'UE - FT

23 janvier (Reuters) - La Commission européenne infligerait une amende à Qualcomm pour avoir abusé de sa position dominante en incitant Apple à employer exclusivement ses puces dans ses matériels mobiles, écrit le Financial Times mardi.

La CE devrait énoncer mercredi que le leader mondial des puces pour smartphones a ainsi porté atteinte à la concurrence et à l’innovation entre 2011 et 2016, rapporte le quotidien financier, citant des sources proches du dossier.

Apple avait porté plainte contre Qualcomm en janvier 2017, l’accusant de surfacturer ses composants et de lui avoir refusé environ un milliard de dollars de remises sur lesquelles il s’était engagé.

Le fondeur avait riposté en avril, accusant le fabricant de l’iPhone d’avoir enfreint certains accords et d’avoir incité les autorités de la concurrence de plusieurs pays à engager des poursuites contre lui sur la foi de déclarations mensongères.

C’est au moins de juillet enfin que quatre sous-traitants d’Apple - Hon Hai Precision Industry, plus connu sous le nom de Foxconn, Wistron Corp, Compal Electronics et Pegatron - décidaient de porter plainte contre Qualcomm, l’accusant d’abus de position dominante. (Aishwarya Venugopal; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below