January 22, 2018 / 9:43 AM / a year ago

BOURSE-Les opérateurs de paris sportifs chutent à Londres

LONDRES, 22 janvier (Reuters) - Les spécialistes des paris sportifs et jeux de hasard cotés à la Bourse de Londres sont en forte baisse lundi matin après un article de presse évoquant la volonté du gouvernement de Theresa May de plafonner à deux livres (1,76 euro) l’enjeu sur les machines électroniques afin de limiter les risques pris par les parieurs.

Le numéro un des “bookmakers”, Ladbrokes Coral perd 10,2% vers 08h40 GMT et parmi ses rivaux, William Hill abandonne 12,76% et GVC Holdings 3,95%, les trois plus fortes baisses de l’indice européen Stoxx 600. Paddy Power Betfair limite quant à lui son repli à 1,18%.

Au même moment, l’indice FTSE 100 londonien est pratiquement inchangé.

Le gouvernement de Theresa May a annoncé en octobre son intention de ramener l’enjeu maximal possible sur les machines à parier de 100 livres, son niveau actuel, à un seuil situé entre deux et cinquante livres, au terme d’une période de consultation qui prend fin mardi.

Selon le Sunday Times, ce plafond sera ramené à deux livres, donc au plus bas de la fourchette évoquée initialement.

Or les terminaux de paris représentent une source importante de revenus pour le secteur: chez Ladbrokes Coral, ils ont généré environ 800 millions de livres de revenus en 2016.

Certaines sociétés ont affirmé qu’elles seraient obligés de fermer une partie de leurs points de vente si ces revenus devaient diminuer.

Paul Sandle, Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below