January 18, 2018 / 6:01 PM / 4 months ago

France-Vers une commission d'enquête sur la sûreté nucléaire

PARIS, 18 janvier (Reuters) - Le président de l’Assemblée nationale et le président du groupe La République en marche au Palais-Bourbon ont écrit à la ministre de la Justice pour l’informer de l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire sur la sûreté nucléaire.

“Le président de l’Assemblée nationale, dès lors qu’il est saisi d’une demande de commission d’enquête, saisit la ministre de Justice pour s’assurer que cela n’interfère pas avec le travail de la justice”, a-t-on expliqué jeudi dans l’entourage de François de Rugy.

Défendue par Richard Ferrand et la présidente de la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Barbara Pompili (LaRem), la création d’une commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires en France a de bonnes chances d’aboutir.

Composée de 30 députés, elle disposera de six mois pour présenter ses conclusions.

Des organisations non gouvernementales comme Greenpeace dénoncent régulièrement ce qu’elles considèrent comme des failles du système français de sûreté nucléaire.

Fin novembre dernier par exemple, une vingtaine de militants de Greenpeace France se sont introduits dans la centrale de Cruas-Meysse, en Ardèche, afin de démontrer selon eux “l’extrême vulnérabilité des piscines d’entreposage de combustible usé”.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a décidé de reporter à 2030 ou “au plus tard” à 2035 l’objectif de réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité française.

En 2030, 48 des 58 réacteurs nucléaires seront en activité en France depuis plus de 40 ans.

Les députés de la commission du Développement durable ont auditionné fin 2017 des responsables l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), EDF et Greenpeace France sur la sûreté des centrales nucléaires.

Selon le président de l’ASN, Pierre-Franck Chevet, l’autorité devrait rendre en 2020-2021 son avis définitif sur une éventuelle extension de la durée d’activité des réacteurs nucléaires d’EDF au-delà des 40 années prévues. (Elizabeth Pineau, avec Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below