January 16, 2018 / 2:38 PM / 7 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street dans le vert, le Dow passe 26.000 points

* Le Dow a pris 1.000 points en moins de deux semaines

* Citigroup en hausse après ses résultats

* GE sanctionné pour une charge dans ses comptes

* Les taux des Treasuries s’apaisent

par Patrick Vignal

16 janvier (Reuters) - Wall Street a ouvert mardi en hausse au sortir d’un week-end de trois jours, soutenue notamment par les résultats bien accueillis de Citigroup, permettant au Dow Jones de passer pour la première fois la barre des 26.000 points.

L’indice Dow Jones gagne 215,8 points, soit 0,84%, à 26.018,99 points quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,57% à 2.802,03 points et le Nasdaq Composite prend 0,73% à 7.314,05 points.

Le Dow, qui avait dépassé 25.000 points le 4 janvier, vient de s’apprécier de 1.000 points le plus rapidement de son histoire, illustrant ainsi la bonne santé des marchés actions américains, qui se confirme en ce début d’année. Plus des trois quarts des entreprises ayant déjà publié leurs résultats en ce début de saison de publications trimestrielles ont fait état de bénéfices meilleurs que prévu, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Citigroup a annoncé mardi avant l’ouverture une perte nette trimestrielle de 18,3 milliards de dollars (15 milliards d’euros) en raison d’une charge fiscale exceptionnelle, mais la banque a également fait état d’un bénéfice ajusté en hausse de 4%, le crédit à la consommation ayant compensé la baisse des revenus de trading dans l’obligataire et les changes. L’action prend 1,54% dans les premiers échanges.

A la baisse, General Electric recule de 2,4% après avoir annoncé qu’il inscrirait une charge de 6,2 milliards de dollars (5,1 milliards d’euros) dans ses comptes du quatrième trimestre 2017 en lien avec le portefeuille d’assurance, en voie de liquidation, de sa filiale GE Capital.

LE DOLLAR ET LES TAUX RECULENT

Du côté des indicateurs, l’activité manufacturière dans la région de New York a ralenti plus que prévu ces dernières semaines, comme c’était déjà le cas en décembre, montre mardi l’enquête mensuelle de la Réserve fédérale régionale.

Cette annonce, une heure avant d’ouverture, a eu peu d’effet sur les contrats à terme.

Sur le marché des changes, le dollar cède 0,33% face à un panier de devises de référence. L’euro recule pour sa part face au dollar (-0,35%) sur des anticipations d’un discours accommodant de la Banque centrale européenne à l’issue de sa réunion monétaire de la semaine prochaine.

Sur le front de la dette, la tendance est à l’apaisement après les tensions de la semaine dernière. Le rendement des Treasuries à 10 ans recule ainsi de deux points de base à 2,533%.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent subit des prises de bénéfice après son pic à plus de 70 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) repasse sous les 64 dollars.

A l’heure de l’ouverture de Wall Street, les Bourses de la zone euro sont orientées à la hausse, soutenues par un repli de l’euro après les signaux venus de la BCE. Le CAC 40 parisien prend 0,12% et le Dax allemand gagne 0,79%.

Le FTSE londonien perd en revanche 0,23%, pénalisé par son exposition aux ressources de base dont l’indice Stoxx abandonne 1,48%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below