January 12, 2018 / 10:06 PM / 9 months ago

POINT MARCHÉS-Wall Street a finit en hausse, optimisme sur les résultats

(Actualisé avec précisions, dollar, volume)

* La consommation non essentielle en tête des hausses

* Les ventes de détails ont augmenté de 0,4%

* L’inflation sous-jacente, au plus fort en 11 mois

* Le Dow a pris 0,89%, le S&P 0,67%, le Nasdaq 0,68%

* Sur la semaine, le Dow a pris 2%, S&P 1,57%, Nasdaq 1,75%

par Sinead Carew

NEW YORK, 12 janvier (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse vendredi, à des records, après le coup d’envoi de la saison des résultats, marquée par une bonne performance de JPMorgan, et des ventes au détail dynamiques qui ont dopé les secteurs liés à la consommation.

L’indice Dow Jones a gagné 228,46 points, soit 0,89%, à 25.803,19. Le S&P-500, plus large, a pris 18,68 points, soit 0,67%, à 2.786,24. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 49,29 points (+0,68%) à 7.261,06 points.

Tous trois ont terminé à de nouveaux records. Sur la semaine, le Dow a gagné 2%, le S&P 1,57% et le Nasdaq 1,75%

JPMorgan, première banque américaine par les actifs, a pris 1,65% après avoir fait état d’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, la progression de son revenu net d’intérêts ayant éclipsé le recul de ses activités de trading.

De même, BlackRock, numéro un mondial de la gestion d’actifs, a pris 3,27% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, ses fonds indiciels cotés (ETF) ayant attiré davantage d’investissements.

Les bancaires ont également été soutenues par une accélération de l’inflation sous-jacente américaine en décembre, qui a fait grimper les rendements des obligations du Trésor.

L’indice des prix à la consommation (CPI), hors éléments volatils (alimentation, énergie) a été en hausse de 0,3% le mois dernier, son rythme le plus fort depuis janvier.

“Il y a de l’optimisme en ce qui concerne la saison des résultats et une conviction que l’économie (américaine) dans son ensemble va se porter mieux”, a dit Robert Pavlik, responsable de la stratégie d’investissement chez SlateStone Wealth.

“Les taux d’intérêt montent mais pas au point de causer beaucoup d’inquiétude. La donnée sur les prix qui est arrivée est à bon niveau pour une économie qui semble en expansion.”

DOLLAR À UN CREUX DE 3 ANS FACE À L’EURO

Wells Fargo a perdu en revanche 0,73%. La troisième banque américaine par les actifs a publié un bénéfice trimestriel en hausse de 18% au quatrième trimestre, mais ses dépenses sur 2017, plus élevées que prévu, déçoivent le marché.

L’indice S&P des valeurs financières a pris 0,94%.

Les résultats des sociétés du S&P 500 sont attendus en moyenne en hausse de 12,1% sur le trimestre, avec une progression prévue de 13,2% pour les services financiers, selon les données du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Autre indicateur publié avant l’ouverture, les ventes au détail ont augmenté comme prévu en décembre aux Etats-Unis et celles de novembre ont été revues en hausse.

L’indice des valeurs de consommation non essentielle a avancé de 1,28%, plus forte hausse sectorielle du S&P-500, en réaction à cet indicateur qui reflète une fin d’année dynamique pour l’économie américaine.

Amazon notamment a progressé de 2,23% et franchi la barre des 1.300 dollars pour la première fois de son histoire.

“Beaucoup de ces sociétés comme Target et Home Depot se sont adaptées à l’écosystème du commerce internet”, a déclaré Josh Jalinski, de Jalinski Advisory Group.

Les ventes en ligne ont augmentation de 1,2% en décembre.

Le secteur a aussi été soutenu par une information de Bloomberg en fin de séance selon laquelle l’investisseur activité D.E. Shaw était entré dans le capital de Lowe’s Companies, ce qui a fait grimper le titre de 5,35%.

Facebook a abandonné 4,47% après avoir annoncé une modification de la manière dont il filtre les messages et les vidéos sur son fil d’actualité, une initiative qui, selon son PDG, Mark Zuckerberg, est la première étape d’une série de changements dans la stratégie du premier réseau social au monde.

Advanced Micro Devices a perdu près de 1% après avoir déclaré que ses microprocesseurs étaient vulnérables aux deux variantes de la faille de sécurité Spectre.

Viacom a bondi en toute fin de séance sur une information du site d’informations TheWrap évoquant la volonté de son actionnaire de contrôle, Shari Redstone, de fusionner le groupe avec CBS. Mais le titre a réduit ses gains après Bourse suite à une information de Reuters selon laquelle les deux sociétés ne discutent activement d’une fusion.

Le volume a atteint 6,88 milliards d’actions contre une moyenne de 6,39 milliards sur les 320 dernières séances.

Le dollar est tombé à un plus bas de trois ans face à l’euro dans l’espoir d’une réduction du programme d’injections de liquidités de la Banque centrale européenne dans l’économie.

L’indice dollar face à un panier de six devises de référence perd environ 1% après avoir touché un creux de 4 mois. (Sruthi Shankar, Patrick Vignal et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below