January 11, 2018 / 10:54 AM / 8 months ago

BOURSE-TF1 monte, Kepler Cheuvreux plus confiant dans la hausse du BPA

PARIS, 11 janvier (Reuters) - TF1 est en nette hausse jeudi matin à la Bourse de Paris après le relèvement de la recommandation de Kepler Cheuvreux, passé à l’achat en disant tabler à la fois sur une accélération de la croissance organique et une conjonction de facteurs susceptibles de favoriser la croissance des bénéfices.

Le titre du groupe de télévision gagne 3,09% à 12,66 euros vers 10h45 GMT, sa meilleure performance sur une séance depuis le 30 novembre et la plus forte hausse de l’indice SBF 120 , alors quasi stable.

Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation de “conserver” à “acheter” avec un objectif de cours porté de 13 à 14,70 euros.

“2017 semble devoir marquer le retour la croissance annuelle des revenus de la publicité télévisée pour la première fois depuis 2010”, note l’intermédiaire, qui a en outre revu à la hausse, à 1,5% contre 1,2% son estimation de la croissance des revenus publicitaires pour cette année.

A cette évolution plus favorable du marché s’ajoute l’intégration, à compter du premier trimestre de cette année, d’Auféminin.com, dont TF1 a annoncé le rachat le mois dernier, poursuit Kepler Cheuvreux, qui a relevé de 9,7% son estimation de BPA 2018 et table sur une croissance à deux chiffres du résultat d’exploitation (Ebita) en 2019.

A ces deux facteurs s’ajoutent ce que l’intermédiaire appelle des “boosters” du bénéfice par action (BPA). Il estime ainsi que la baisse progressive du taux de l’impôt sur les sociétés attendue en France pourrait se traduire par une augmentation de 2% à 4% par an du BPA puisque le groupe réalise la totalité de ses profits dans l’Hexagone.

Il évoque également les revenus supplémentaires tirés du streaming et l’impact de la réforme attendue de la loi française sur l’audiovisuel.

Ces “boosters” pourraient, selon ses estimations, accroître le BPA de 1,70 euro d’ici trois ou quatre ans.

En Bourse, TF1 a gagné 30% en 2017 et touché en octobre, à 13,43 euros, son plus haut niveau depuis septembre 2015.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below