January 10, 2018 / 11:03 AM / 9 months ago

Les étrangers pourront détenir 49% d'Air India

NEW DELHI, 10 janvier (Reuters) - Le gouvernement indien a donné son feu vert mercredi à la détention par des investisseurs étrangers d’une participation allant jusqu’à 49% dans le capital d’Air India, ouvrant la voie à l’arrivée d’un grand acteur international du secteur dans le tour de table de la compagnie aérienne nationale déficitaire.

L’Inde autorise déjà les investissements étrangers dans les compagnies aériennes régionales du pays, sans limitation.

Air India restera contrôlée par des investisseurs indiens, a précisé le gouvernement dans un communiqué. Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi avait autorisé l’année dernière la privatisation d’Air India dont les pertes ont coûté des milliards de dollars aux contribuables indiens. Il doit encore se prononcer sur le sort des 8,5 milliards de dollars (7,1 milliards d’euros) de dette de la compagnie nationale.

Leslie Thng, le directeur général de Vistara, une compagnie régionale contrôlée par le conglomérat indien Tata Group et Singapore Airlines, a déclaré la semaine dernière que les entreprises étaient “prêtes à évaluer” une offre éventuelle sur Air India. (Nigam Prusty, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below