January 5, 2018 / 1:28 PM / 4 months ago

RPT-GESTION-Le rally des actifs à risque peut se poursuivre-BAML

(Répétition sans changement d’une dépêche diffusée vendredi)

LONDRES, 8 janvier (Reuters) - Le mouvement de hausse des actions mondiales et d’autres classes d’actifs à risque devrait se poursuivre jusqu’à ce qu’une remontée des taux d’intérêt et un rebond du dollar forcent les investisseurs à changer leur fusil d’épaule, estiment vendredi les analystes de Bank of America Merrill Lynch (BAML).

L’étude hebdomadaire de la banque d’investissement américaine sur les flux vers les fonds d’investissement montre des sorties de 10,1 milliards de dollars (8,4 milliards d’euros) des fonds investis en actions américaines, les plus importantes depuis plus de neuf mois.

Ce mouvement a toutefois été partiellement compensé par 4,5 milliards de dollars d’afflux vers des fonds d’actions d’autres régions du globe et il intervient après des entrées nettes de 14,4 milliards de dollars sur les actions mondiales la semaine précédente.

Le bilan hebdomadaire montre aussi 9,2 milliards de dollars d’entrées nettes sur les fonds obligataires, le montant le plus élevé enregistré depuis trois mois.

N’hésitant pas à faire référence à la mythologie grecque, les analystes de BAML estiment que “le mouvement à la Icare n’est sans doute pas terminé et ne le sera pas tant que les taux ne seront pas nettement plus élevés et qu’il n’y aura pas de sorties massives sur les positions de ‘rendement’”.

S’ils n’excluent donc pas la possibilité de mouvements exagérés sur les marchés, ils jugent le niveau de risque toujours raisonnable, l’indicateur “Bull & Bear” du sentiment des investisseurs s’établissant à 6,2, nettement en dessous du seuil de 8,0 considéré comme alarmant.

La banque précise tabler pour le premier et le deuxième trimestres sur un rythme de croissance proche de 5% du produit intérieur brut (PIB) réel aux Etats-Unis et sur une hausse de 20% des bénéfices par action.

Elle voit l’indice Standard & Poor’s américain atteindre 2.860 points (5% au-dessus de sa clôture de jeudi) et le Nasdaq 8.000 points tandis que le rendement des obligations du Trésor américain à dix ans remonterait à 2,85% contre un peu moins de 2,5%.

Marc Jones; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below