January 4, 2018 / 12:17 PM / 9 months ago

Le tribunal de Berlin examinera un recours sur Niki

FRANCFORT, 4 janvier (Reuters) - Un tribunal de Berlin a demandé jeudi à une juridiction supérieure de trancher un recours concernant la procédure de faillite de la compagnie charter autrichienne Niki, ce qui pourrait remettre en cause la cession prévue de cette filiale d’Air Berlin à IAG .

Selon un communiqué du parquet civil de Berlin, le tribunal de Charlottenburg continue de penser que le dossier de Niki est de son ressort alors que Fairplane, un groupe représentant des passagers, demande que la procédure d’insolvabilité soit transférée vers l’Autriche où la compagnie a son siège social.

La juridiction supérieure, en substance le tribunal régional de Berlin, se prononcera sous peu sur la requête, ajoute le communiqué sans autre précision.

IAG, la maison mère de British Airways, d’Iberia et de Vueling, a été désignée le 29 décembre comme le repreneur de Niki, Lufthansa ayant renoncé à ses prétentions face à la menace d’un veto de la Commission européenne. Niki avait alors été contraint de déposer le bilan et de rechercher en urgence un repreneur sous peine de perdre ses précieux créneaux d’atterrissage.

Fairplane fait valoir que la compagnie charter autrichienne était rentable avant de perdre tout accès à des crédit-relais en raison de la procédure de dépôt de bilan ouverte en Allemagne en décembre.

IAG s’est refusé à tout commentaire jeudi. (Maria Sheahan, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below