January 3, 2018 / 4:05 PM / a year ago

Performances mitigées pour le marché automobile US en décembre

par Nick Carey

DETROIT, 3 janvier (Reuters) - Les principaux constructeurs automobiles ont publié mercredi des chiffres de vente mitigés pour le mois de décembre, au cours duquel ils ont dû consentir d’importants rabais pour réduire les stocks des concessionnaires avant la fin de l’année.

Le total n’est pas encore connu pour l’ensemble de l’année mais il devrait être légèrement inférieur au record établi en 2016 avec 17,55 millions de véhicules écoulés.

Tout au long de 2017, les constructeurs ont continué de bénéficier de l’engouement des consommateurs pour les pick-ups et SUV, sur lesquels ils réalisent de plus fortes marges, au détriment des voitures compactes et berlines.

Après plusieurs années de hausse, les experts du secteur s’attendent à une contraction des ventes en 2018 du fait de la saturation du marché et de conditions de crédit moins favorables, sur fond de hausse des taux d’intérêt.

General Motors, le premier constructeur américain, a annoncé une baisse de 3,3% de ses ventes en décembre sur un an, à 308.539 unités, du fait d’un recul de ses ventes de flottes aux agences de location et administrations publiques. Les ventes aux particuliers, qui dégagent de meilleures marges, ont progressé de 1,8%.

Sur l’ensemble de l’année, les ventes de GM ont baissé de 1,3% à 3.002.241 unités. Le prix de vente moyen a été de 35.400 dollars (près de 29.500 euros), à comparer à une moyenne de 31.600 pour le marché dans son ensemble, selon le groupe.

Pour 2018, le constructeur de Detroit dit tabler sur un marché automobile américain “vers le haut de la zone de 16 millions d’unités.”

“Cette année, beaucoup de consommateurs vont toucher un chèque à cause de la réforme fiscale”, a expliqué le chef économiste de GM, Mustafa Mohatarem, dans un communiqué. “Cela va soutenir l’économie et maintenir les ventes de voitures à des niveaux élevés même avec de nouvelles hausses des taux d’intérêt.”

Ford fait état de son côté d’une croissance de 0,9% de ses ventes en décembre, à 242.049 unités, due à une progression de 17% de ses ventes de flottes.

Le numéro deux américain a vu ses ventes au détail baisser en revanche de 4% et ses ventes lucratives de pick-ups ont diminué de 1% par rapport à décembre 2016.

Sur l’ensemble de 2017, les ventes de Ford ont décru de 1,1% à 2.586.715 unités.

Fiat Chrysler Automobiles NV (FCA) a annoncé pour sa part une baisse de 11% de ses ventes le mois dernier aux Etats-Unis, à 171.946 unités, avec un recul de 3% des ventes au détail. Les ventes de flotte ont chuté de 42%, reflétant la stratégie du groupe italo-américain de mettre le frein sur cette activité peu rentable.

Pour l’ensemble de 2017, la baisse est de 8,2% à 2.059.376 unités.

Du côté des constructeurs japonais, Toyota a annoncé un recul de 8,3% de ses ventes mensuelles, à 222.985 unités, pour une baisse de 0,6% sur l’ensemble de l’année, à 2.434.515 unités. Nissan a accusé un repli encore plus marqué en décembre, de 9,5% à 138.226 unités.

A Wall Street, GM progresse de 2% vers 15h50 GMT, Ford de 0,3% et Chrysler de 1,3%.

Tableau des ventes par constructeur (Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below