December 26, 2017 / 12:26 PM / 7 months ago

L'UE critique l'exclusion de Navalny de la présidentielle russe

BRUXELLES, 26 décembre (Reuters) - La décision des autorités russes d’exclure l’opposant Alexeï Navalny de l’élection présidentielle prévue l’an prochain pose des questions sur la nature de ce scrutin, estime le service des Affaires étrangères de l’Union européenne dans un communiqué, lundi.

La commission électorale russe a décidé lundi que Navalny était inéligible en raison d’une condamnation et qu’il ne pouvait se présenter lors de l’élection du 18 mars face à Vladimir Poutine.

Cette décision “fait planer un sérieux doute sur le pluralisme politique en Russie et sur l’aspect démocratique de l’élection l’an prochain”, précise le communiqué du Service européen de l’action extérieure (SEAE).

“Des accusations à caractère politique ne devraient pas être invoquées contre une participation politique”, ajoute le SEAE, appelant les autorités russes “à garantir un niveau de diversité” lors de cette élection.

Le SEAE rappelle qu’Alexeï Navalny n’a pas bénéficié d’un procès équitable lors de la procédure en 2013, selon l’évaluation faite par Cour européenne des droits de l’homme.

Selon les enquêtes d’opinion, Vladimir Poutine devrait facilement remporter ce scrutin, ce qui devrait lui permettre de rester au pouvoir jusqu’en 2024.

Navalny a été arrêté à trois reprises cette année, étant accusé d’avoir organisé des manifestations qui n’avaient pas reçu l’agrément des autorités russes.

Robin Emmott; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below