December 14, 2017 / 4:01 PM / a year ago

LEAD 1-BCE-Taux et pilotage des anticipations restent inchangés

* Les taux inchangés comme attendu

* Le biais accommodant maintenu

* Les achats d’actifs continueront jusqu’en septembre au moins (actualisé avec la conférence de presse de Mario Dreghi)

par Balazs Koranyi et Francesco Canepa

FRANCFORT, 14 décembre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a relevé jeudi ses prévisions de croissance et d’inflation pour la zone euro tout en confirmant son engagement de maintenir la stimulation monétaire aussi longtemps que nécessaire d’autant qu’elle prévoit que l’inflation demeurera inférieure à son objectif jusqu’en 2020.

La BCE a maintenu ses principaux taux directeurs inchangés et s’en est tenue à ses intentions pour l’année prochaine en dépit des appels de certains des responsables monétaires de la zone euro à prendre en compte la vigueur de la reprise économique et à suivre plus étroitement la tendance au resserrement de la Réserve fédérale américaine.

L’euro a atteint un plus haut en séance à 1,1862 dollar après le relèvement des prévisions de croissance de la banque centrale pour 2017 et les deux années suivantes.

La devise européenne est ensuite repartie à la baisse en réaction à l’orientation toujours très accommodante de la politique monétaire et d’une prévision d’inflation pour 2020 à 1,7%, inférieure à l’objectif de la BCE d’une inflation proche mais inférieure à 2% l’an à moyen terme.

“Dans l’ensemble, la révision des projections macroéconomiques va dans le bon sens”, a déclaré le président de la BCE Mario Draghi, lors de la traditionnelle conférence de presse qui suit la réunion du conseil des gouverneurs sur la politique monétaire.

Il a toutefois souligné que la faiblesse des hausses de salaires nécessitait le maintien d’un “ample” degré de stimulation monétaire.

Il a néanmoins ajouté qu’il était plus confiant qu’il y a deux mois que l’objectif d’inflation puisse être atteint et a dit qu’il ne voyait aucun effet négatif au resserrement décidé par la Réserve fédérale américaine (Fed) qui a une nouvelle fois relevé ses taux directeurs mercredi.

Six semaines après avoir annoncé une réduction de ses achats mensuels d’actifs à 30 milliards d’euros, la BCE a confirmé son intention de les poursuivre jusqu’en septembre prochain au moins et de réinvestir les sommes de la dette arrivée à échéance afin de soutenir la reprise de la croissance et de l’inflation.

L’accélération de la reprise au sein de la zone euro a encore été soulignée jeudi par la publication d’un indice composite des directeurs d’achat préliminaire de décembre à un pic de près de sept ans et la révision en hausse par l’institut de prévisions économiques allemand Ifo de sa prévision de croissance de la première économie de la zone euro à 2,6% en 2018.

Les responsables monétaires les plus orthodoxes de la zone euro reprochent à la BCE de temporiser et la pressent de mettre un terme plus rapidement à sa politique d’assouplissement quantitatif (QE) afin de reconstituer ses marges de manoeuvre.

La réaction limitée des marchés à la troisième hausse de taux d’intérêt de l’année annoncée mercredi par la Fed et largement anticipée, pouvait faciliter une inflexion du discours de la BCE.

Pour les orthodoxes, au premier rang desquels les Allemands, Mario Draghi doit préparer les marchés à l’interruption des achats d’actifs dans le courant de l’année prochaine et ils plaident pour que la BCE s’y engage au plus tard à la fin du premier semestre.

Mais Mario Draghi a dit qu’il n’y avait eu aucune discussion sur une date officielle d’interruption des achats d’actifs ou sur une éventuelle rupture du lien entre les achats d’actifs et l’inflation, une demande portée par plusieurs membres influents du conseil des gouverneurs au cours des derniers mois.

Ces derniers estiment que la BCE devrait lier l’orientation d’ensemble de sa politique monétaire à l’inflation et renoncer à privilégier l’assouplissement quantitatif, ce qui faciliterait son interruption.

Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below