December 14, 2017 / 12:06 PM / 9 months ago

La seconde phase du Brexit sera un test de l'unité de l'UE-Tusk

BRUXELLES, 14 décembre (Reuters) - La seconde phase des négociations sur le Brexit va constituer un défi pour l’unité de l’Union européenne et elle ne pourra déboucher sur un succès qu’à la condition que les 27 Etats membres parlent d’une même voix, a déclaré le président du Conseil européen, jeudi.

Donald Tusk s’exprimait avant le sommet au cours duquel les Vingt-Sept doivent donner leur feu vert à l’ouverture de la seconde phase des discussions avec Londres consacrée aux futures relations commerciales entre le Royaume-Uni et le bloc communautaire.

“C’est seulement en étant unis que nous pourrons remporter les défis les plus difficiles comme la défense européenne par exemple pour le Brexit”, a déclaré Donald Tusk.

“Je ne doute pas que le véritable test de notre unité sera la négociation de la seconde phase du Brexit”, a-t-il ajouté devant la presse.

Des divisions entre les différents Etats membres sont apparues de manière très visible concernant la future Union économique et monétaire et sur la question des migrants.

“Concernant l’UEM, la division est, je suis désolé de la simplification géographique, entre le Nord et le Sud. Concernant les migrations, c’est entre l’Est et l’Ouest”, a-t-il dit.

“Ces divisions s’accompagnent d’une dimension émotionnelle et il est difficile de trouver un langage commun et des arguments rationnels”, a-t-il poursuivi.

Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below