December 14, 2017 / 10:11 AM / in a year

BOURSE-HSBC confiant pour PSA en 2018, le titre monte

PARIS, 14 décembre (Reuters) - Le titre PSA s’adjuge la plus forte progression du CAC 40 jeudi à la Bourse de Paris après le relèvement de la recommandation de HSBC de “conserver” à “acheter”, les analystes de la banque estimant que l’année 2018 sera porteuse pour le groupe automobile français.

A 11h06, l’action prend 1,53% à 17,245 euros alors que l’indice CAC 40 cède 0,18%.

HSBC, qui maintient son objectif de cours à 20 euros, considère que la sous-performance récente du titre par rapport au secteur est exagérée.

Le titre PSA a cédé 15,6% depuis le 9 novembre, jour de la présentation du plan “Pace” de redressement de l’ancienne filiale européenne de General Motors. Sur la même période, l’indice Stoxx européen de l’automobile est resté pratiquement inchangé.

Ses analystes sont en effet plus optimistes que le marché pour l’année à venir, estimant notamment qu’Opel devrait enregistrer une série de “petites victoires”, ce que le consensus néglige selon eux.

“Nous nous attendons à une augmentation des ventes unitaires pour Opel alors que l’exposition aux canaux de vente non rentables devrait être réduite”, précisent les analystes dans une note.

La banque britannique estime que les charges de dépréciations devraient être allégées et que des prix favorables devraient permettre à Opel, dont PSA a bouclé le rachat cet été, de retrouver l’équilibre financier dès 2018.

Par conséquent, leur prévisions de résultat opérationnel pour 2018 et 2019 sont supérieures à celle du consensus.

“Nous anticipons une révision à la hausse d’environ 15% du consensus sur les résultats opérationnels pour 2018-2019 avec le redressement d’Opel et nous pensons que la faiblesse de l’action est exagérée”, notent les analystes.

Pour l’intermédiaire, les bonnes surprises pourraient se matérialiser dès les résultats du premier semestre 2018.

En ce qui concerne les résultats 2017, HSBC prévoit des résultats mitigés avec une amélioration pour Peugeot, Citroën et DS mais une dégradation pour Opel.

Laetitia Volga, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below