November 28, 2017 / 11:32 AM / 8 months ago

CORR-Perquisition chez Areva dans l'affaire UraMin

(Reformule les deux premiers paragraphes)

PARIS, 28 novembre (Reuters) - Le siège d’Areva à La Défense a fait l’objet mardi d’une perquisition, a indiqué une porte-parole du groupe nucléaire public, confirmant une information de la chaîne de télévision M6.

La porte-parole s’est refusée à toute précision. Selon M6, la perquisition est liée à l’enquête sur l’affaire UraMin.

En 2014, le siège d’Areva et le domicile d’anciens dirigeants du groupe avaient déjà fait l’objet de perquisitions dans le cadre de l’enquête sur l’acquisition pour 2,5 milliards de dollars de la société minière canadienne UraMin en 2007.

En mai 2016, une enquête a été formellement ouverte sur le rôle d’Anne Lauvergeon dans l’acquisition d’UraMin. Celle-ci, qui a dirigé Areva de 2001 à 2011, a toujours nié avoir mal agi dans cette opération.

Areva a été contraint de passer pour deux milliards d’euros de dépréciations sur UraMin, ce qui a contribué à plusieurs années de pertes qui se sont soldées l’an dernier par un plan de sauvetage organisé par le gouvernement. Ce plan prévoit notamment la vente de l’activité réacteurs nucléaires d’Areva à EDF, cession prévue pour la fin de cette année. (Geert de Clercq, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below