November 22, 2017 / 4:30 PM / 9 months ago

Russie-Le patron de Rosneft encore absent au procès Oulioukaïev

MOSCOU, 22 novembre (Reuters) - Appelé comme témoin, le patron du groupe pétrolier russe Rosneft, Igor Setchine, un proche de Vladimir Poutine, ne s’est pas présenté mercredi au procès pour corruption de l’ancien ministre de l’Economie Alexeï Oulioukaïev.

La juge Larissa Semionova a ordonné sa comparution lundi prochain, bien qu’Igor Setchine ait fait savoir au tribunal qu’il ne serait pas disponible avant l’an prochain en raison d’un emploi du temps chargé.

Le procès d’Alexeï Oulioukaïev, qui risque jusqu’à quinze ans de prison, s’est ouvert en août dernier.

L’ancien ministre a été arrêté le 14 novembre 2016, quelques minutes après avoir reçu de Setchine deux millions de dollars en liquide en échange, selon l’accusation, d’une autorisation de rachat par Rosneft d’une autre compagnie pétrolière, Bachneft.

Il affirme avoir été piégé par Setchine et ses défenseurs exigent que la cour entende le patron de Rosneft comme témoin.

“Nous sommes tous ici à cause du témoin Setchine”, a déclaré l’un des avocats d’Oulioukaïev, Timofeï Gridnev, soulignant que c’était la troisième fois que le président de Rosneft ne répondait pas à une telle convocation.

“Cet acharnement à entendre Setchine, cette véritable chasse à l’homme, jette le discrédit sur le tribunal. Ce n’est pas Setchine l’accusé”, a déclaré à Reuters le porte-parole de Rosneft, Mikhaïl Leontiev.

Igor Setchine, dont les liens avec Vladimir Poutine remontent à loin, est considéré comme favorable à une plus grande intervention de l’Etat dans l’économie, à la différence des tenants du libéralisme économique dont fait partie Alexeï Oulioukaïev.

Ce dernier est le plus haut responsable russe interpellé dans l’exercice de ses fonctions depuis la chute de l’Union soviétique en 1991. Nommé ministre de l’Economie en juin 2013, il avait supervisé une vague de privatisations destinées à réduire l’endettement de l’Etat.

Il s’était dans un premier temps opposé au rachat de Bachneft par Rosneft avant de changer d’avis. Cette transaction, dit-on dans les milieux industriels, s’est faite au prix du marché, ce qui rend étrange qu’il ait été nécessaire de verser une commission occulte, d’un montant en outre assez modeste. (Polina Nikolskaya avec Vladimir Soldatkin; Gilles Trequesser et Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below