November 20, 2017 / 6:45 AM / 8 months ago

POINT MARCHÉS-Repli en vue en Europe, l'euro plonge avec le risque politique en Allemagne

    * Le CAC 40 devrait reculer de 0,5%
    * La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,6%
    * Wall Street s'est aussi repliée vendredi
    * L'euro baisse de 0,5% face au dollar
    * Echec des discussions sur une coalition gouvernementale en Allemagne

    par Blandine Henault
    PARIS, 20 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
ouvrir en baisse lundi, dans la sillage des places boursières en Asie et de Wall
Street vendredi, pénalisées par les incertitudes politiques en Allemagne qui
font déjà plonger l'euro. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien
pourrait perdre 0,52% à l'ouverture, poursuivant le mouvement de baisse entamé
au début du mois. L'indice a cédé 3,3% jusqu'ici en novembre.
    Le Dax à Francfort reculerait de 0,56% et le FTSE à Londres
cèderait 0,08%. 
    En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a reconnu dimanche soir avoir
échoué à former une coalition gouvernementale. Les libéraux du FDP ont annoncé
avoir quitté la table des négociations faute d'accord sur des questions clés
telles que celles de l'immigration et de l'environnement. 
    Deux options s'offrent désormais : Angela Merkel peut former un gouvernement
minoritaire avec le parti écologiste ou de nouvelles élections législatives
seront organisées. C'est au président allemand, Frank-Walter Steinmeier, qu'il
reviendra de décider s'il faut convoquer de nouvelles élections.
    Cette annonce a eu un impact direct sur l'euro, qui perd 0,5% face au
dollar. La devise européenne chute également de 0,6% face au yen et de
0,4% face au franc suisse.
    
    DOUTES PERSISTANTS SUR LA RÉFORME FISCALE AUX ETATS-UNIS
    En Asie, la Bourse de Tokyo a clôturé en repli de 0,60%, pénalisée notamment
par le renchérissement du yen et le repli accusé en fin de semaine des indices
boursiers à Wall Street.
    L'indice Dow Jones a perdu 0,43% vendredi et le S&P 500 a cédé 0,26% à
l'issue d'une semaine volatile, marquée par les incertitudes entourant le projet
de réforme fiscale aux Etats-Unis. 
    Les républicains, majoritaires dans les deux chambres du Congrès, se sont
emparés du sujet mais représentants et sénateurs avancent encore pour l'instant
deux projets différents de réforme fiscale. Si la Chambre des représentants a
adopté jeudi son propre texte, le Sénat n'a pas encore voté le sien alors que
les républicains y disposent d'une majorité plus courte et apparemment moins
unie sur le sujet.
    La tendance baissière sur les places boursières en Asie s'explique aussi par
le retrait des indices chinois, alors que les autorités locales ont publié
vendredi de nouvelles directives concernant l'industrie de la gestion d'actifs,
ce qui renforce les craintes d'un durcissement de la réglementation financière e
Chine. 
    L'indice composite de la Bourse de Shanghai <.SSEC > recule de 0,2% et
l'indice des grandes capitalisations CSI300 cède 0,02%.    
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)
 recule de 0,1% et la Bourse de Séoul a clôturé en baisse
de 0,25%. 
    Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent sans
grand changement après leur nette progression vendredi, les investisseurs
limitant les prises d'initiatives avant la réunion, le 30 novembre, de l'Opep et
de certains pays producteurs concernant une prolongation éventuelle de leur
accord de réduction de la production. 
    
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 20 NOVEMBRE:
 PAYS    GMT    INDICATEUR                    PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 DE      07h00  Prix à la production          octobre     +0,3%         +0,3%
                 - sur un an                              +2,7%         +3,1%
 
    VALEURS À SUIVRE : 
    
     *  ALTICE, dont le cours de Bourse s'est effondré de près de 50%
depuis le début du mois de novembre, a affirmé lundi n'avoir aucune intention de
procéder à une levée de fonds et a promis des cessions d'actifs pour le premier
semestre 2018. Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le
Maire a déclaré dimanche qu'il était vigilant sur la situation de l'emploi chez
Altice mais qu'il ne fallait pas "céder au catastrophisme ambiant."
. 
   
    * NATIXIS - La banque, qui tient lundi une journée investisseurs à
Londres, veut renforcer sa rentabilité et croître dans la gestion d'actifs selon
les objectifs de son nouveau plan stratégique à trois ans dévoilés dimanche.
Elle n'exclut pas non plus une cession de la participation au capital de COFACE
.
    
    * ELIO - Citigroup a abaissé sa recommandation à "neutre". 

    * INNOGY, ENEL. L'énergéticien allemand RWE
cherche toujours des solutions pour réduire sa participation de 16,8 milliards
d'euros dans sa filiale cotée Innogy dont l'une pourrait passer un accord avec
la compagnie italienne d'électricité Enel, ont dit plusieurs sources bancaires à
Reuters.
    
    * BANCA CARIGE. Après deux jours de flottement, la banque
italienne a annoncé aux premières heures de samedi un accord avec des banques
pour qu'elles se portent garantes de son augmentation de capital de 560 millions
d'euros vitale pour la poursuite de ses activités.
    
    * MONTE DEI PASCHI DI SIENA - La quatrième banque italienne a
annoncé des provisions pour couvrir des litiges liés à son plan de
recapitalisation et indiqué que la faible demande de crédits pourrait l'empêcher
d'atteindre ses objectifs financiers 2017.
    
    * DEUTSCHE BANK - L'autorité allemande des marchés financiers, la
BaFin, ne prendra aucune mesure après avoir terminé son enquête pour déterminer
si les deux premiers actionnaires de la banque, le chinois HNA et la famille
royale du Qatar, agissaient ou non de concert au sein de l'établissement, a dit
une source proche du dossier.
    
    * PROSIEBENSAT.1. Le président du directoire Thomas Ebeling
quittera ses fonctions après la conférence de presse annuelle du 22 février
2018, a annoncé le groupe de télévision allemand qui a promu au poste de
vice-président Conrad Albert, jusqu'ici membre du directoire en charge des
affaires extérieures.

 (édité par Véronique Tison)
  
 
 
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below