November 15, 2017 / 11:53 AM / 10 months ago

RPT-GRAPHES-L'euro, porté par un comparatif favorable, peut repasser $1,20

(Répétition mastic §1)

PARIS, 15 novembre (Reuters) - L’accélération de la reprise au sein de la zone euro et le redressement des anticipations d’inflation qui l’accompagne profitent à la devise européenne au moment où les doutes sur la croissance américaine et le plafonnement des anticipations d’inflation aux Etats-Unis pèsent sur le dollar.

Les taux d’intérêt sont les principaux facteurs explicatifs des mouvements de change, rappelle Thu Lan Nguyen, analyste sur les changes à la Commerzbank, en relevant que les attentes de normalisation de l’inflation ont été beaucoup déçues ces dernières années, ce qui a limité les mouvements de taux et par conséquent la volatilité sur le marché des changes.

Le fait que la croissance économique dans la zone euro ait dépassé au troisième trimestre celle des Etats-Unis a alimenté le redressement des anticipations de marché d’inflation à long terme au sein de la zone euro alors que ces dernières plafonnent aux Etats-Unis.

Un indicateur synthétique sur les facteurs de tension dans la production des entreprises calculé par Lazard Frères Gestion sur la base de l’enquête de la Commission européenne sur le sentiment économique au sein de la zone euro évolue à son plus haut niveau depuis 20 ans; or il a montré sur cette période une forte corrélation à l’évolution de l’inflation sous-jacente, hors alimentation et énergie.

“L’accélération de cet indicateur synthétique s’explique essentiellement par une tension au niveau des effectifs, même si l’équipement est un facteur également important”, précisent les analystes de la société de gestion.

“A 8,9%, le taux de chômage (dans la zone euro-ndlr) est en train de passer en dessous du niveau moyen sur la période 2002-2005 et il pourrait retrouver les plus bas de début 2008 d’ici un an et demi s’il continue de baisser à ce rythme-là”, ajoutent-ils.

Ils préviennent toutefois qu’”il reste à voir si la tension du marché du travail débouchera plus rapidement sur une accélération des salaires dans la zone euro que dans les autres économies développées”.

Les anticipations de marché concernant l’inflation à long terme laissent penser qu’aux yeux des investisseurs, l’enclenchement d’une inflation salariale pourrait être plus rapide en zone euro qu’aux Etats-Unis.

Ces anticipations d’inflation à long terme sont elle-mêmes bien corrélées à l’évolution des rendements à long terme.

L’écart des anticipations d’inflation entre les Etats-Unis et la zone euro s’est donc encore réduit et sa forte corrélation avec l’euro-dollar suggère que la devise européenne pourrait rapidement franchir le seuil de 1,20 dollar, brièvement testé début septembre.

Sources :

* Too much to die on and too little to live for the dollar. Daily Currency Briefing. Commerzbank. 14 novembre 2017

* Zone euro : et si l’inflation accélérait plus vite qu’attendu ? Graphique de la semaine. Lazard Frères Gestion. 8 novembre 2017.

Marc Joanny, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below