November 10, 2017 / 6:44 AM / 8 months ago

POINT MARCHÉS-Calme en vue en Europe après le regain d'aversion au risque

    * Stabilité voire légère hausse attendue en Europe
    * Le Nikkei a de nouveau fléchi, de 0,82%
    * Les prises de bénéfices ont rattrapé Wall Street
    * Les doutes sur la réforme fiscale pèsent sur la tendance

    par Blandine Henault
    PARIS, 10 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
ouvrir sur une note inchangée voire légèrement haussière vendredi, après avoir
souffert la veille d'un mouvement général de prises de bénéfices qui a rattrapé
aussi Wall Street.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien
serait stable à l'ouverture, le Dax à Francfort progresserait de 0,14%
et le FTSE à Londres prendrait 0,17%. 
    En Asie, l'indice japonais Nikkei a clôturé en baisse de 0,82% pour
s'éloigner d'un plus haut depuis 1992. L'indice phare de la Bourse de Tokyo
avait déjà cédé du terrain la veille au cours d'une séance marquée par un
décrochage brutal qui avait souligné une certaine fragilité du mouvement de
hausse actuel sur les actions.
    L'indice MSCI World a accusé jeudi son premier repli
(-0,37%) en plus de deux semaines, mettant fin à sa plus longue séquence de
hausse depuis 2003.
    A Wall Street, les doutes sur l'adoption de la réforme fiscale ont servi de
catalyseur à des prises de bénéfices alors que les trois grands indices évoluent
à des niveaux records.
    Les sénateurs républicains ont présenté à leur tour jeudi un projet qui
diffère sur plusieurs points de celui des républicains de la Chambre américaine
des représentants. Ils proposent notamment de différer d'un an, en 2019,
l'entrée en vigueur de la baisse de l'impôt sur les sociétés.
    Ces craintes ont pesé sur le dollar, qui se stabilise désormais face au yen
 et à l'euro. La devise unique évolue vendredi autour de 1,1650
dollar.
    Le mouvement d'aversion au risque enclenché jeudi s'est aussi traduit par
une nette remontée des rendements obligataires et de l'or. Le rendement des
Treasuries à 10 ans évolue à plus de 2,35% et l'or se traite
autour de 1.285 dollars l'once, après avoir atteint la veille un plus haut
depuis le 20 octobre. 
    Sur le marché pétrolier, les cours du brut cèdent un peu de terrain après
leur nette progression la veille liée à l'annonce par l'Arabie Saoudite de son
intention de réduire ses exportations de pétrole en décembre.
    Le baril de Brent retombe sous la barre des 64 dollars et le baril
de WTI cote à un peu plus de 57 dollars.   
    
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS   PRÉCÉDENT
 FR      07h45  Emploi salarié                 T3                      +0,4%
         07h45  Production industrielle        septembre   +0,6%       -0,3%
 GB      09h30  Production industrielle        septembre   +0,3%       +0,2%
                Sur un an                                  +1,9%       +1,6%
         09h30  Balance commerciale            septembre   -£12,80     -£14,25
                                                           mds         mds
 US      15h00  Indice de confiance de         novembre    100,7       100,7
                l'Université du Michigan                               
 
    VALEURS À SUIVRE : 
    
    * ALLIANZ a annoncé jeudi une baisse de 1,7% de son bénéfice net
au troisième trimestre, des catastrophes naturelles en série ayant grevé les
résultats.
    
    * ALTICE, maison mère de l'opérateur télécoms SFR, a annoncé jeudi
soir la démission de son directeur général Michel Combes, dans le cadre d'une
vaste réorganisation de sa direction marquée par le retour au premier plan de
Patrick Drahi, après les inquiétudes manifestées par les investisseurs.

    
    * ORANGE - Un désengagement de l'Etat français dans Orange, dont
il est le premier actionnaire avec 23% du capital, ne semble pas d'actualité à
ce stade, a déclaré jeudi le PDG de l'opérateur télécoms Stéphane Richard.

    
    * ARCELORMITTAL a publié vendredi un excédent brut d'exploitation
meilleur que prévu au troisième trimestre et s'est dit optimiste pour 2018.

    
    * VALLOUREC a annoncé jeudi avoir renoué avec un résultat brut
d'exploitation (RBE) positif au troisième trimestre 2017 et a relevé sa
prévision annuelle, le groupe bénéficiant du rebond soutenu du marché pétrolier
et gazier aux Etats-Unis et de son plan d'économies.
    
    * EURAZEO a fait état vendredi d'une hausse de 17,3% de son
chiffre d'affaires économiques au troisième trimestre, à 1,529 milliard d'euros.
    
    * SPIE a confirmé vendredi ses prévisions pour 2017 après avoir
dégagé un Ebita en hausse de 7,9% sur neuf mois, à 247,6 millions d'euros. 
    
    * RUBIS a annoncé jeudi dans un communiqué un chiffre d'affaires
de 1,008 milliard d'euros au troisième trimestre, en hausse de 36%, un volume
global d'activité du T3 en progression de 28%, dont +5% à structure constante,
et un chiffre d'affaires de 2,823 milliards d'euros sur 9 mois, en hausse de
29%.
    
    * TRANSGENE a annoncé jeudi le lancement d'une augmentation de
capital d'environ 14 millions d'euros par construction accélérée d'un livre
d'ordres auprès d'investisseurs institutionnels.
    
    * UNIBAIL RODAMCO a annoncé jeudi avoir procédé à l'annulation de
34.870 actions auto-détenues, comme voté lors de son assemblée générale du 25
avril.
    
    * AKKA TECHNOLOGIES a annoncé jeudi dans un communiqué un chiffre
d'affaires "historique" de 976,8 millions d'euros sur 9 mois (+18,7%), en hausse
organique de 6,7% et en progression économique de 7,6% (+8,4% en France, +6,1%
en Allemagne et +8,2% à l'international). Au vu de sa performance sur 9 mois,
Akka Technologies pense générer une activité supérieure à 1,3 milliard d'euros
en 2017.
    
    * ASSYSTEM a abaissé jeudi les objectifs de ses deux principales
branches d'activité pour 2017 après un recul de sa division Staffing sur neuf
mois et le report du démarrage de projets saoudiens qui ont impacté sa filiale
Radicon.
    
    * LEONARDO - Le groupe aéronautique et de défense italien a
annoncé jeudi un abaissement de ses prévisions de chiffre d'affaires et de
bénéfice pour 2017 en raison de difficultés dans son pôle hélicoptères.

    
    * LONDON STOCK EXCHANGE - Le fonds activiste TCI a officiellement
réclamé jeudi la tenue d'une assemblée générale extraordinaire de LSE pour
écarter le président Donald Brydon à la suite de l'annonce du départ du
directeur général Xavier Rolet. Dans une lettre adressée à l'opérateur de la
Bourse de Londres que Reuters a pu lire, TCI demande aussi que LSE cesse de
chercher un nouveau directeur général et que le mandat de Xavier Rolet soit
prolongé jusqu'en 2021, s'il l'accepte.
    
    

 (édité par Blandine Hénault)
  
 
 
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below