November 9, 2017 / 1:33 PM / in a year

LEAD 1-BOURSE-Eolien-Vestas décroche après un avertissement

(Actualisé avec détails, analyste et directrice financière)

COPENHAGUE, 9 novembre (Reuters) - L’action Vestas est vivement attaquée jeudi, le leader mondial des turbines d’éoliennes ayant déclaré que sa rentabilité risquait de se dégrader à l’avenir, tout en prévenant que le projet de réforme fiscale aux Etats-Unis pourrait affecter ses ventes sur place.

L’action perdait 19,45% vers 13h30 GMT, de loin la plus forte baisse de l’indice Stoxx 600.

L’avertissement de Vestas fait suite à ceux de ses concurrents Siemens Gamesa et Nordex, dont les actions ont perdu jusqu’aux deux tiers de leur valeur cette année.

“Vestas a évité la pression sur les prix dont ses concurrents parlent depuis ces six derniers mois, mais le directeur général a confirmé que le groupe est à présent aussi touché”, a déclaré Casper Blom, analyste à la banque d’investissement nordique ABG Sundal Collier.

Vestas a ramené sa prévision de marge opérationnelle à 12%-13% pour cette année contre 12%-14% auparavant, en raison notamment d’une concurrence accrue.

Il prévoit aussi un chiffre d’affaires de 2017 de 9,50 à 10,25 milliards d’euros au lieu de 9,25-10,25 milliards.

Les fournisseurs des Etats-Unis, deuxième marché mondial de l’éolien, bénéficient depuis 2015 d’un crédit d’impôt de 2,4 cents par kilowatt/heure (kWh). Le projet de réforme fiscale ramènerait ce crédit d’impôt à 1,5 cent par kWh, ce qui affecterait particulièrement Vestas, le plus présent sur le marché américain.

La directrice financière de Vestas, Marika Frederiksson, a déclaré que les commandes attendues cette année, qui seraient éligibles à des crédits d’impôt dans le cadre du régime actuel, pourraient être menacées si le projet de loi est adopté dans sa forme actuelle.

Elle a refusé d’en quantifier l’impact potentiel en soulignant le caractère hautement spéculatif d’une telle estimation.

“Il est clair que ce n’est pas très positif, mais en parlant aux clients qui en savent plus que moi, il est très improbable que le projet de loi soit adopté dans l’état où il a été proposé”, a-t-elle dit à Reuters. (Stine Jacobsen; Wilfrid Exbrayat et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below