November 2, 2017 / 2:51 PM / 7 months ago

BOURSE-Teva chute à Wall Street, les prévisions de nouveau abaissées

2 novembre (Reuters) - Teva Pharmaceutical Industries , le numéro un mondial des médicaments génériques, perd près de 20% jeudi à Wall Street après l’annonce d’une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions de résultats, conséquence de la concurrence sur le marché américain.

Le titre du groupe israélien coté sur le marché new-yorkais cède 18,54% à 11,42 dollars à 14h40 GMT. Il a auparavant touché, à 10,85 dollars, son plus bas niveau depuis 2000.

Teva a annoncé avant l’ouverture des marchés américains que son bénéfice par action (BPA) hors exceptionnels était revenu à 1,00 dollar au troisième trimestre, contre 1,31 dollar sur la période correspondante l’an dernier.

Si son chiffre d’affaires trimestriel global a augmenté de 1% à 5,6 milliards de dollars, ses ventes de médicaments génériques ont baissé à 3,01 milliards de dollars (2,58 milliards d’euros) contre 3,26 milliards au troisième trimestre de l’an dernier. Les profits de la division ont diminué de plus d’un tiers, à 619 millions.

Teva a ajouté prévoir désormais un BPA hors exceptionnels annuel situé entre 3,77 et 3,87 dollars, contre 4,30 à 4,50 dollars auparavant. Il a également abaissé sa prévision de chiffre d’affaires, à 22,2-22,3 milliards contre 22,8-23,2 milliards jusqu’à présent.

Avant les annonces de ce jeudi, les analystes financiers attendaient en moyenne un BPA annuel de 4,19 dollars pour un chiffre d’affaires de 22,6 milliardsj, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Teva explique souffrir de la contribution plus faible que prévu de ses nouveaux génériques au chiffre d’affaires aux Etats-Unis, ainsi que de l’érosion des prix de vente.

A lui seul, le lancement plus rapide qu’attendu d’un nouveau concurrent générique du Copaxone, son traitement de la sclérose en plaques, amputera le BPA de 30 cents sur l’année, a-t-il précisé.

Autre facteur pénalisant pour la valeur: Allergan, le premier actionnaire de Teva, a annoncé mercredi son intention de commencer à réduire sa participation, actuellement proche de 10%.

En Bourse, l’action Teva avait déjà perdu 24% le 3 août en réaction à la publication des résultats du deuxième trimestre, déjà décevants. En intégrant la baisse de ce jeudi, le titre affiche un recul de plus de 68% depuis le début de l’année.

Autre illustration de l’ampleur de la tâche qui attend le nouveau directeur général Kåre Schultz, en poste officiellement depuis 24 heures: sur le marché obligataire, l’écart de rendement (spread) entre les titres en dollars émis par le groupe et les bons du Trésor américain s’est creusé à 68 points de base. Kåre Schultz a été nommé en septembre à la tête de Teva, sept mois après la démission de son prédécesseur Erez Vigodman.

Steven Scheer; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below