November 1, 2017 / 7:19 PM / 7 months ago

Le réalisateur Brett Ratner accusé de harcèlement sexuel-presse

LOS ANGELES, 1er novembre (Reuters) - Six femmes accusent le réalisateur américain Brett Ratner de harcèlement et d’inconduite sexuels, a rapporté mercredi le Los Angeles Times.

Âgé de 48 ans, Brett Ratner a réalisé des films comme “Rush Hour” ou “X-Men : L’Affrontement final”. Son avocat a réfuté ces accusations qu’il qualifie de “scandaleuses” et “méprisantes”.

“Nous sommes optimistes sur le fait qu’il sera innocenté une fois que le battage médiatique sera retombé et que les gens pourront objectivement étudier la nature de ces plaintes”, a dit Martin Singer dans un communiqué publié après les révélations du LA Times.

“Il comprend la gravité des faits et l’importance de répondre aux craintes des victimes d’inconduite sexuelle dans et en dehors de l’industrie du divertissement”, a-t-il ajouté.

Le studio Warner, avec qui la société de production de Brett Ratner a un accord de cofinancement, “examine la situation”, a déclaré son porte-parole, Jack Horner.

Les victimes présumées, parmi lesquelles figurent les actrices Olivia Munn et Natasha Henstridge, affirment que Brett Ratner s’est masturbé devant elles et leur a fait des avances sexuelles.

Ces révélations surviennent alors qu’une cinquantaine de femmes accusent le producteur américain Harvey Weinstein d’agression sexuelle, incitant de nombreuses victimes à témoigner via des initiatives telles que #Balancetonporc, en France, ou #MeToo, ailleurs dans le monde. (Jill Serjeant; Arthur Connan pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below