November 1, 2017 / 2:19 PM / 9 months ago

USA/Immobilier-Rebond des promesses de ventes en octobre

WASHINGTON/NEW YORK, 29 novembre (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* HAUSSE DES PROMESSES DE VENTES DE LOGEMENTS ANCIENS

29 novembre - Les promesses de ventes de logements anciens ont rebondi en octobre à la faveur d’un redressement du marché après le passage des ouragans Harvey et Irma mais l’activité reste en repli sur un an.

La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a annoncé mercredi que son indice, calculé à partir des compromis signés le mois dernier, avait progressé en octobre à 109,3 après 105,6 en septembre, chiffre revu en baisse.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 1,0% le mois dernier.

Ces promesses de ventes, qui se transforment en ventes fermes après un mois ou deux, sont considérées comme un indicateur avancé de la santé du marché immobilier.

Sur un an, elles ont diminué de 0,6%.

Le secteur immobilier a retrouvé récemment un certain dynamisme après avoir stagné pendant une bonne partie de l’année en raison d’une pénurie de stocks, de main-d’oeuvre et de terrains qui ont fait bondir les prix.

Selon la NAR, le nombre de maisons à vendre est tombé à son plus bas niveau pour un mois d’octobre depuis 1999.

Les régions du sud des Etats-Unis ont vu leurs promesses de vente augmenter de 7,4% en septembre. Les ventes ont également progressé dans le Nord-Est et le Midwest, mais elles ont reculé de 0,7% dans l’Ouest.

Tableau

* LES PRIX IMMOBILIERS EN HAUSSE DE 6,3% EN AOÛT

28 novembre - Les prix immobiliers des 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 6,3% en septembre sur un an, montrent mardi les résultats de l’enquête mensuelle S&P CoreLogic Case-Shiller.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 6,1% après celle de 6,0% en août.

Sur une base mensuelle et en données corrigées des variations saisonnières (CVS), les prix immobiliers des 20 grandes métropoles suivies par Case-Shiller sont en hausse de 0,3%, après +0,8% (+0,7% en première estimation) en août, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une augmentation de 0,4%.

* LES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS À UN PIC DE 10 ANS

27 novembre - Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont augmenté de manière inattendue en octobre pour atteindre un plus haut de 10 ans en raison d’une demande robuste dans l’ensemble du pays.

Le département du Commerce a annoncé lundi que les ventes de logements neufs avaient progressé de 6,2% le mois dernier au rythme annualisé de 685.000 unités. Il s’agit d’un pic depuis octobre 2007.

La statistique de septembre a été révisée en légère baisse à 645.000 unités, contre 667.000 en première estimation.

Les ventes de logements neufs, qui représentent 11% du marché résidentiel aux Etats-Unis, affichent désormais trois hausses mensuelles consécutives.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient pour le mois dernier à une contraction de 6% à 625.000 unités.

Cette statistique s’ajoute à la progression des mises en chantier et des reventes de logements en octobre pour donner à penser que le marché immobilier américain reprend de la vigueur après avoir stagné pendant la majeure partie de l’année.

Les ventes de logements neufs sont volatiles d’un mois sur l’autre. Sur un an, elles affichent un bond de 18,7% en octobre.

Tableau

* LES REVENTES DE LOGEMENTS EN OCTOBRE EN HAUSSE DE 2%

21 novembre - Les reventes de logements ont enregistré une hausse plus forte que prévu en octobre à la faveur d’une dissipation des perturbations provoquées par les ouragans, mais la flambée des prix liée à une pénurie chronique d’offre constitue toujours un frein pour les primo-accédants.

Les reventes le mois dernier ont progressé de 2% au rythme annualisé corrigé des variations saisonnières de 5,48 millions d’unités, a annoncé mardi la fédération nationale des agents immobiliers NAR. Les données de septembre, initialement estimées à 5,39 millions d’unités, ont été corrigées à 5,37 millions.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,7% à 5,42 millions d’unités.

La NAR a précisé que les ventes à Houston et Jacksonville, régions frappées par les ouragans Harvey et Irma, avaient rebondi. Les ventes dans le sud de la Floride sont toutefois restées faibles.

Les ventes dans le Sud, qui représentent près de la moitié du marché de la revente, ont progressé de 1,9% en octobre. Les ventes ont également augmenté dans les régions du Nord-Est, du Midwest et de l’Ouest.

Les ventes dans l’immobilier ancien représentent environ 90% des ventes de logements aux Etats-Unis. Par rapport à octobre 2016, elles ont reculé de 0,9% le mois dernier.

Tableau:

* HAUSSE DE 13,7% DES MISES EN CHANTIER, LES PERMIS EN HAUSSE AUSSI

17 novembre - La construction de logements a rebondi en octobre à un plus haut d’un an grâce sans doute au remplacement des maisons endommagées par les intempéries et à la faveur d’une dissipation des perturbations provoquées par les ouragans dans le sud des Etats-Unis.

Les mises en chantier ont bondi de 13,7% au rythme annualisé de 1,29 million d’unités, le niveau le plus élevé depuis octobre 2016, a annoncé vendredi le département du Commerce. Le rythme du mois de septembre a été révisé en hausse à 1,135 million, contre 1,127 million en première estimation.

Dans le sud des Etats-Unis, qui représente près de la moitié du marché de la construction résidentielle du pays, le BTP avait souffert du passage des ouragans Harvey et Irma en août et en septembre.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à voir le rythme des mises en chantier progresser à 1,185 million. La hausse d’octobre met fin à trois mois de repli d’affilée.

Les mises en chantier dans le sud ont grimpé de 17,2% en octobre à 621.000 unités, la construction de logements individuels ayant bondi de 16,6%, son niveau le plus élevé depuis 2007.

La construction de maisons individuelles, qui représente la plus grande part du marché du logement, a augmenté de 5,3% à 877.000 unités en octobre, le niveau le plus élevé en huit mois.

Le mois dernier, les mises en chantier d’immeubles d’habitation ont bondi de 36,8% à 413.000 unités.

Le nombre de permis de construire délivrés le mois dernier a augmenté de 5,9% au rythme annualisé de 1,215 million d’unités, soit le niveau le plus élevé depuis janvier. Les permis de maisons individuelles ont augmenté de 1,9%, tandis que les permis d’immeubles ont bondi de 13,9%.

Tableau:

* HAUSSE INATTENDUE DE L’INDICE NAHB À 70 EN OCTOBRE

16 novembre - L’indice de confiance des professionnels du secteur de l’immobilier a enregistré en novembre une hausse inattendue, selon l’enquête de la fédération professionnelle NAHB publiée jeudi.

Cet indice s’est établi à 70 contre 68 en octobre alors que les économistes interrogés par Reuters l’attendaient inchangé.

Le sous-indice mesurant l’opinion des professionnels interrogés sur les ventes de logements individuels a augmenté aussi, à 77 contre 75 en octobre, et celui mesurant leur opinion sur les ventes à un horizon de six mois a baissé à 77 après 78.

* DÉPENSES DE CONSTRUCTION EN HAUSSE DE 0,3% EN SEPTEMBRE

1er novembre - Les dépenses de construction ont enregistré une hausse inattendue en septembre, sous l’effet d’un bond dans le secteur public qui a plus que compensé un troisième mois de baisse des investissements dans des projets privés.

Les dépenses ont augmenté de 0,3% à 1.220 milliards de dollars (1.050 milliards d’euros) en rythme annualisé, selon les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.

La hausse du mois d’août a toutefois été révisée en baisse pour ne plus afficher qu’une modeste progression de 0,1% au lieu de celle de 0,5% annoncée en première estimation.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des dépenses de construction stables en septembre.

Par rapport au même mois de 2016, elles ont augmenté de 2,0%.

Les dépenses dans les projets de construction privés ont reculé de 0,4%, après un repli de 0,1% en août, et la baisse a atteint 0,8% pour les projets privés non résidentiels, en recul pour le quatrième mois consécutif.

Les dépenses de construction publiques ont augmenté à l’inverse de 2,6%, après une progression de 0,7% en août. Les dépenses de l’Etat fédéral ont rebondi de 3,4% et celles des administrations locales ont progressé de 2,5%.

Tableau

* Les indicateurs immobiliers publiés en octobre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below