October 30, 2017 / 1:13 PM / a year ago

USA-La croissance des dépenses des ménages au plus haut depuis 2009

WASHINGTON, 30 octobre (Reuters) - Les dépenses de consommation des ménages américains ont enregistré leur plus forte progression mensuelle en plus de huit ans au mois de septembre, probablement en raison d’achats de remplacement ou de rattrapage par les foyers affectés par les ouragans qui ont frappé le Texas et la Floride, mais l’inflation est restée faible.

Les dépenses de consommation, qui représentent plus des deux tiers de l’activité économique aux Etats-Unis, ont bondi de 1,0% le mois dernier, la plus forte progression mensuelle depuis août 2009, montrent les chiffres publiés lundi par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient en moyenne à une progression de 0,8%. La hausse du mois d’août a été confirmée à 0,1%.

Ces données étaient intégrées dans les chiffres de la croissance du produit intérieur brut (PIB) pour le troisième trimestre publiés vendredi et qui ont montré un ralentissement du taux de croissance annualisé des dépenses de consommation à 2,4% après 3,3% au trimestre précédent.

Le moindre dynamisme de la consommation a été compensé par une augmentation des stocks et de l’investissement des entreprises ainsi que par un recul des importations, qui ont permis à l’économie américaine d’afficher une croissance de 3,0% sur la période juillet-septembre en rythme annualisé après 3,1% au deuxième trimestre.

Le département du Commerce a dit que les chiffres de septembre étaient affectés par le contrecoup des ouragans Irma et Harvey tout en ajoutant qu’il ne lui était pas possible d’en quantifier précisément les effets sur les dépenses de consommation et les revenus des ménages.

Les dépenses des ménages en biens durables, comme les voitures, ont augmenté de 3,2% sur le mois tandis que les dépenses en services ont progressé de 0,5%.

L’inflation est restée modérée le mois dernier. L’indice des prix à la consommation, hors énergie et produits alimentaires, a augmenté de 0,1% sur un mois, comme attendu et comme au cours des quatre mois précédents.

Sur un an, cet indice, dit “PCE core”, a augmenté de 1,3% comme en août.

Le “PCE core” est l’indicateur d’inflation privilégié par la Réserve fédérale, dont l’objectif est un rythme annuel de hausse des prix de 2%.

Ajustées de l’inflation, les dépenses des ménages ont progressé de 0,6% en septembre après un recul de 0,1% en août.

Les revenus des ménages ont augmenté de 0,4% en septembre, après avoir progressé de 0,2% en août. Les salaires ont augmenté de 0,4%. L’épargne a diminué à 441,9 milliards de dollars (380,34 milliards d’euros) contre 521,4 milliards en août.

Tableau de la statistique : (Lucia Mutikani, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below