October 18, 2017 / 5:16 PM / 9 months ago

Delta salue l'accord Airbus-Bombardier

ATLANTA, 18 octobre (Reuters) - Le directeur général de Delta Air Lines a salué mercredi l’accord entre Airbus et Bombardier qui sécurise le programme d’avions CSeries du constructeur canadien, dont la compagnie d’Atlanta est un important client.

Delta a commandé 75 CSeries, d’une valeur de plus de cinq milliards de dollars (4,2 milliards d’euros) au prix catalogue, avant que l’avion de Bombardier ne se retrouve au centre d’un différend commercial entre le Canada et les Etats-Unis.

Le département américain du Commerce, aiguillonné par Boeing , menaçait de frapper les importations de CSeries de droits de douane de 300% mais l’alliance surprise annoncée mardi avec Airbus va permettre désormais d’assembler le moyen-courrier dans l’Alabama, où l’avionneur européen a une usine.

Ed Bastian, le directeur général de Delta, avait affirmé qu’il ne paierait pas les droits de douane.

“J’ai bon espoir que l’investissement d’Airbus contribuera à apaiser les tensions politiques”, a-t-il dit lors d’une journée de presse à Atlanta mercredi, en assurant que Delta n’avait joué aucun rôle dans les négociations entre les deux constructeurs.

Ed Bastian s’est dit toujours “perplexe” face à l’attitude de Boeing, dont les accusations contre Bombardier ont failli couler le programme CSeries, mais il a ajouté que cet épisode n’empêcherait pas sa compagnie de continuer d’acheter des avions du constructeur américain à l’avenir. (Alana Wise à Atlanta, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below