12 juillet 2017 / 07:16 / il y a un mois

Broadbent (BoE) pas prêt à relever les taux, la livre baisse

LONDRES, 12 juillet (Reuters) - Le vice-gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE) Ben Broadbent n'est pas disposé à relever les taux d'intérêt britanniques dans l'immédiat, a-t-il dit dans une interview publiée mercredi, une déclaration qui a provoqué une baisse de la livre sterling.

Il a précisé que le moral des hommes d'affaires jouait un rôle centrale dans son analyse et qu'il était "très difficile" pour le comité de politique monétaire (MPC) de la banque de savoir s'il y avait eu une véritable amélioration sur ce front.

"De mon point de vue, c'est un peu compliqué en ce moment de prendre une décision (de relever les taux). Je ne suis pas encore prêt à le faire", a-t-il dit au journal Press and Journal à l'occasion d'une visite dans la ville écossaise d'Aberdeen.

Les investisseurs sont particulièrement attentifs aux propos de Ben Broadbent qui ne s'est pas exprimé publiquement sur la question depuis le comité de politique monétaire de juin qui a semblé, contre toute attente, se rapprocher d'une hausse des taux pour la première fois en dix ans.

La livre est tombée à un point bas de deux semaines face au dollar, à 1,2815, et à un creux de huit mois face à l'euro, à 89,49 pence pour un euro, après ces propos.

Plusieurs analystes ont souligné que la position du vice-gouverneur est essentielle pour évaluer les chances d'un prochain relèvement des taux de la Banque d'Angleterre.

Il a dit que la croissance économique avait été "correcte" au cours des six à 12 derniers mois et il a noté l'amélioration de l'emploi et la hausse de l'inflation.

"Il y a des raisons de penser que le comité pourrait aller dans ce sens (de relever les taux) - mais il y a encore de nombreux impondérables", a-t-il dit.

Il a ajouté que beaucoup d'entreprises resteraient inquiètes concernant leurs perspectives alors qu'elles ne sauront pas ce que leur réserve le Brexit avant un ou deux ans.

Silvana Tenreyro, nouvelle membre du MPC, qui doit remplacer Kristin Forbes, partisane d'une hausse des taux, ce mois-ci, ne s'est pas encore exprimée. (Andy Bruce et Patrick Graham, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below