10 juillet 2017 / 19:59 / dans 2 mois

Pour un ministre russe, le projet de centrales en Crimée se fera

ISTANBUL, 10 juillet (Reuters) - Le ministre russe de l‘Energie, Alexandre Novak, a déclaré lundi que le projet de construction de deux centrales électriques en Crimée serait mis en oeuvre quoi qu‘il arrive.

Il répondait à une demande de commentaire sur ce projet après que Siemens a dit lundi dans un communiqué qu‘au moins deux de ses turbines à gaz avaient été transférées “contre sa volonté” de la Russie vers la Crimée, visée par des sanctions de l‘Union européenne interdisant aux entreprises de l‘UE de lui fournir des technologies de l‘énergie.

Alexandre Novak n‘a pas évoqué nommément le groupe allemand, mais il a dit: “Le projet sera mis en oeuvre dans tous les cas.”

Il a précisé à la presse, en marge d‘une conférence à Istanbul, que la Crimée avait besoin de centrales électriques et que les premières seraient lancées au premier trimestre 2018. (Olesya Astakhova, Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below