10 juillet 2017 / 07:23 / dans 3 mois

LEAD 1-La BoJ entend maintenir sa politique ultra-accommodante - Kuroda

(Actualisé avec rapport sur l‘économie régionale, contexte)

TOKYO, 10 juillet (Reuters) - Le gouverneur de la Banque centrale du Japon (BoJ) a réaffirmé lundi la détermination de l‘institution à maintenir sa politique monétaire ultra-accommodante tant que l‘inflation ne sera pas stabilisée au-dessus de 2%.

Haruhiko Kuroda a également estimé que l‘inflation devrait accélérer progressivement pour se rapprocher de cet objectif grâce à la bonne tenue de l‘économie.

“L‘économie japonaise devrait continuer à croître de manière modérée”, a-t-il déclaré lors d‘un discours prononcé pendant une réunion des directeurs régionaux de la banque centrale.

Dans son rapport trimestriel sur l‘état des régions, la BoJ a relevé son opinion sur la situation économique de cinq d‘entre elles et a maintenu son avis positif sur les quatre autres.

Au total, six des neuf régions japonaises connaissent à présent une “expansion modérée” ou s‘en rapprochent, ce qui constitue le tableau le plus optimiste brossé par la BoJ depuis que le rapport sur les régions a été institué en avril 2005.

“Les exportations progressent en tendance grâce à la croissance modérée des économies étrangères. Le marché du travail continue de se tendre et cela soutient la consommation”, écrit la banque centrale.

Le rapport sera l‘un des documents de travail étudiés à la réunion de politique monétaire de la semaine prochaine, à l‘issue de laquelle la BoJ publiera de nouvelles projections de croissance et d‘inflation.

Après trois années de création monétaire massive qui n‘a pas produit les effets escomptés sur l‘inflation, la BoJ a changé de stratégie en septembre dernier en décidant de mettre l‘accent sur les taux d‘intérêt bas.

Vendredi, elle a annoncé son intention d‘acheter un montant illimité d‘obligations d‘Etat et d‘augmenter ses achats de titres à cinq et dix ans pour freiner la remontée des rendements provoquée par les dégagements sur les marchés obligataires des pays développés.

Des sources avaient indiqué début juillet que la BoJ réduirait ses prévisions d‘inflation lors de sa réunion des 19 et 20 juillet, sans pour autant assouplir encore davantage sa politique monétaire.

L‘engagement d‘Haruhiko Kuroda à maintenir la politique ultra-accommodante de la BoJ jusqu‘à l‘atteinte de son objectif d‘inflation contraste avec l‘attitude des autres grandes banques centrales qui ont entrepris ou envisagent de réduire leur soutien à l‘économie.

Au cours des deux dernières semaines, la Banque centrale européenne, la Banque d‘Angleterre et la Banque du Canada ont adopté un ton plus dur sur la politique monétaire, laissant entrevoir la fin de l‘argent facile sur les marchés. La Réserve fédérale américaine a de son côté relevé déjà ses taux d‘intérêt à deux reprises cette année et un troisième tour de vis est attendu dans les prochains mois. (Leika Kihara; Tangi Salaün et Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below