7 juillet 2017 / 14:12 / dans 3 mois

LEAD 1-L'Autriche veut accélérer l'arrêt de son programme Eurofighter

(Actualisé avec commentaires Airbus, détails, contexte)

VIENNE, 7 juillet (Reuters) - L‘Autriche veut accélérer l‘arrêt de son programme Eurofighter et remplacer sa flotte d‘avions de chasse avec d‘autres appareils moins chers obtenus auprès d‘un autre Etat, a annoncé vendredi le ministère autrichien de la Défense.

L‘Autriche a engagé en février des poursuites contre Airbus et le consortium fabriquant l‘Eurofighter, également composé du britannique BAE Systems et de l‘italien Leonardo, pour des soupçons d‘escroquerie dans le cadre d‘une commande de près de deux milliards d‘euros en 2003. Airbus et le consortium rejettent ces accusations.

Il s‘agit du dernier en date d‘une longue série de conflits entre l‘Autriche et ce consortium, qui ont débouché sur deux enquêtes parlementaires et une enquête sur le patron d‘Airbus Tom Enders par le procureur de Vienne.

Le ministère autrichien de la Défense déclare dans un communiqué que l‘Autriche pourrait commencer à partir de 2020 à cesser d‘utiliser ses 15 avions Eurofighter. La poursuite de leur exploitation sur 30 ans, soit la durée de vie normale d‘un appareil de ce type, coûterait jusqu‘à 5 milliards d‘euros.

L‘achat et l‘utilisation sur la même durée d‘une nouvelle flotte de 15 chasseurs monoplaces et de trois appareils biplaces coûterait 2 milliards d‘euros de moins que la poursuite du programme actuel, affirme le ministère.

Le ministre autrichien de la Défense, Hans Peter Doskozil, a dénoncé au cours d‘une conférence de presse les “dépassements de coûts” du programme Eurofighter.

Selon une source au ministère autrichien, les contrats d‘entretien avec Airbus devraient être renégociés. Le ministre a déclaré pour sa part qu‘une forme de compensation pour les Eurofighter serait probablement décidée en justice.

L‘Autriche préfère conclure un accord avec un autre pays pour lui louer des avions de chasse plutôt que de procéder à un appel d‘offres susceptible de prendre plus de temps et de menacer le calendrier de renouvellement de la flotte, prévu entre 2020 et 2023. Le ministère a dit avoir déjà contacté d‘autres Etats, forces aériennes et constructeurs aéronautiques.

L‘Autriche a déjà pris contact avec la Suède, qui lui a fourni des détails techniques et de prix sur 18 avions de chasse JAS Gripen de Saab. Selon une source proche du dossier, le pays a également parlé avec l‘administration américaine concernant des F-16 de Lockheed Martin.

Airbus et Eurofighter ont tous deux déclaré dans des communiqués: “ce n‘est pas à nous de commenter” les discussions concernant l‘approvisionnement au sein du ministère autrichien de la Défense, tout en ajoutant que cela se passait “très bien pour l‘Eurofighter avec tous les autres clients”. (Shadia Nasralla, Bertrand Boucey et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below