6 juillet 2017 / 18:14 / dans 4 mois

LEAD 1-Carrefour accélère au T2, les hypers France dans le vert

* La croissance organique ressort à 2,8% au T2

* Les hypers France en hausse pour la 1ère fois depuis le T3 2015

* Le groupe confirme sa prévision de croissance de 3%-5% en 2017 (Actualisé avec détails, conférence téléphonique)

par Pascale Denis

PARIS, 6 juillet (Reuters) - Carrefour a accéléré le pas à un rythme plus élevé que prévu au deuxième trimestre, porté par de meilleures performances en Europe et en France, où ses hypermarchés ont renoué avec la croissance pour la première fois depuis près de deux ans.

Tirant sa révérence, le PDG du groupe Georges Plassat, qui laissera sa place le 18 juillet à Alexandre Bompard, avait estimé, le 15 juin, avoir préparé l‘avenir et prédit que les actions mises en place depuis cinq ans allaient porter leur fruits.

Le chiffre d‘affaires du deuxième distributeur mondial a atteint 21,76 milliards d‘euros (en hausse de 6,1% en données publiées), dépassant les 21,5 milliards attendus.

Hors taux de change, essence, effets calendaires et à magasins comparables, la croissance a atteint 2,8%, après une hausse de 1,6% au premier trimestre.

Surveillées à la loupe, les ventes des hypermarchés français, qui comptent pour près d‘un quart des ventes du groupe, sont repassées en terrain positif (+0,5%), signant leur première progression depuis le 3e trimestre 2015.

Un printemps particulièrement chaud dans l‘Hexagone a dopé les ventes qui ont profité par ailleurs d‘une base de comparaison particulièrement flatteuse, les hypers ayant décroché de 3,1% il y a un an sous l‘effet combiné d‘une météo très pluvieuse et de multiples mouvements de grèves.

Alors que le trafic dans les magasins a été “très légèrement négatif”, le panier moyen a progressé, a précisé le directeur financier Pierre-Jean Sivignon lors d‘une conférence téléphonique.

Pour défendre ses parts de marché - qui se sont stabilisées dans les hypers en juin - Carrefour s‘est lancé dans d‘intenses promotions depuis la fin 2016 qui risquent, selon les analystes, de peser sur les marges.

PARTS DE MARCHE

Sur l‘ensemble du premier semestre, la part de marché du groupe et de l‘ensemble de ses enseignes a reculé à 20,6% (contre 21,0% en 2016) en France, passant derrière Leclerc, qui a vu la sienne grimper à 21,2%, contre 20,7% un an auparavant, selon les données de Kantar WorldPanel.

La performance des hypers, ajoutée à celle des supermarchés (+1,9%) et à une forte accélération dans la proximité (+6,7%) permet au distributeur de redresser la barre en France, avec des ventes en progression de 1,9% en données comparables.

Ailleurs en Europe, la dynamique s‘est également fortement accélérée avec une hausse de 3,4% (+0,9% au 1er trimestre).

Pour l‘ensemble de l‘année 2017, Pierre-Jean Sivignon a confirmé la prévision de croissance organique comprise entre 3% et 5% mais s‘est refusé à tout commentaire sur le consensus des analystes sur le résultat opérationnel courant - qui se situait ce jeudi à 2,49 milliards d‘euros.

Il n‘a pas davantage précisé si ces résultats semestriels, publiés le 30 août, seraient l‘occasion pour Alexandre Bompard de présenter ou non son plan stratégique.

Les analystes s‘interrogent aussi sur l‘évolution des ventes à attendre au troisième trimestre, dont les comparatifs seront nettement plus difficiles.

En raison de la procédure de mise en Bourse de la filiale brésilienne du groupe et de l‘interdiction de communiquer toute donnée financière pendant 14 jours suivant l‘opération prévue le 20 juillet, Carrefour a agrégé les chiffres de ses ventes réalisés en Amérique latine et en Chine, sans donner de détails.

Les ventes de cette zone ont signé une hausse de 3,4%, après une progression de 3,2% au trimestre précédent.

La filiale brésilienne devrait quant à elle publier ses chiffres le 15 août.

Voir aussi :

Carrefour va lever jusqu‘à E1,5 md avec son IPO au Brésil

ANALYSE-Carrefour-Le futur dirigeant attendu sur les hypers et le digital

PORTRAIT-Alexandre Bompard, un audacieux à la tête de Carrefour

Le communiqué:

bit.ly/2stw5Du (Pascale Denis, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below