6 juillet 2017 / 11:04 / dans 3 mois

Mediaset-Premium perd encore des abonnés mais la marge s'améliore

MONTE CARLO, 6 juillet (Reuters) - Mediaset s‘attend à ce que son chiffre d‘affaires et le nombre d‘abonnés à son bouquet de télévision payante Premium continuent de baisser cette année mais les marges bénéficiaires vont s‘améliorent grâce au changement de modèle vers la vidéo à la demande, ont déclaré jeudi les dirigeants du premier diffuseur privé d‘Italie.

Malgré de gros investissements dans la diffusion des matches de football de la Ligue des champions et de la Serie A, Premium peine à dégager un bénéfice et a perdu des parts de marché face à son principal concurrent Sky. Il veut à présent adopter une stratégie qui s‘appuiera moins sur les contenus sportifs jugés trop chers.

Mediaset, contrôlé par la holding familiale de Silvio Berlusconi, Fininvest, est engagé dans un bras de fer avec Vivendi depuis que le groupe français a rompu en juillet dernier un accord sur le rachat de Premium, qui devait être accompagné de prises de participation croisées. La rupture de cet accord avec Vivendi, qui détient 28,8% de Mediaset, a amené le groupe italien à revoir la stratégie de sa chaîne de TV payante.

“La tendance à la baisse des ventes se poursuivra. Nous nous sommes débarrassés des (chaînes) pour les enfants qui nous font perdre des abonnés et des revenus, mais les marges augmentent”, a déclaré le directeur financier Marco Giordani lors d‘une présentation du nouveau calendrier des programmes de Mediaset.

Premium a perdu les droits de diffusion à la télévision en Italie des matches de la Ligue des champions en Italie au profit de Sky pour trois prochaines saisons, à compter de mi-2018.

Le bouquet de télévision payante de Mediaset, qui compte 2 millions d‘abonnés, devrait contribuer pour près de la moitié à l‘objectif ambitieux du groupe d‘une amélioration du bénéfice d‘exploitation de 468 millions d‘euros d‘ici 2020.

Lors de la présentation, l‘administrateur délégué, Pier Silvio Berlusconi, a déclaré qu‘il était ouvert à la revente à Sky de la diffusion des matches de la Ligue des champions pour la saison 2017 à 2018.

“Nous devons leur demander. Il n‘y a pas de discussions en cours. Mais s‘ils font une offre...”, a-t-il dit, sans achever sa phrase.

“Avec le football, vous perdez toujours. Si vous ne l‘achetez pas, vous perdez des abonnés, si vous le faites, vous perdez de l‘argent pour l‘investissement que vous devez faire”, a-t-il ajouté.

Mediaset a déboursé un peu moins de 700 millions d‘euros en 2014 pour les droits de la Ligue des champions, mais il n‘a pas réussi à attirer suffisamment d‘abonnés pour rentabiliser son investissement.

Malgré ses problèmes avec Premium, Pier Silvio Berlusconi a confirmé que Mediaset était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs et renouerait avec les bénéfices cette année. Mediaset a versé pour la dernière fois un dividende dans ses comptes 2015.

“Nous sommes satisfaits de ce que nous pourrons faire mais il est trop tôt pour dire si nous pourrons verser un dividende”, a-t-il dit, ajoutant que les recettes publicitaires du groupe avaient augmenté de 2% sur les six premiers mois de l‘année. (Giancarlo Navach et Giulia Segreti; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below