4 juillet 2017 / 08:10 / dans 3 mois

L'éditeur en ligne de Tencent dépose un dossier d'IPO à Hong Kong

* BofA, Credit Suisse et Morgan Stanley ont été mandatés

* L‘IPO pourrait permettre de lever jusqu‘à $800 mlns - IFR

* China Literature a dégagé un petit bénéfice en 2016

par Elzio Barreto

HONG KONG, 4 juillet (Reuters) - China Literature, numéro un des livres numériques et de l‘édition en ligne en Chine, filiale de Tencent Holdings, a déposé un prospectus d‘introduction en Bourse (IPO) de Hong Kong, une transaction qui devrait lui permettre de lever jusqu‘à 800 millions de dollars (704 millions d‘euros).

L‘opération devrait également donner un coup de pouce à la Bourse de Hong Kong, qui n‘a pas réussi à attirer un volume significatif de valeurs technologiques malgré son statut de première destination mondiale en 2016 pour les nouvelles cotations.

La société, qui cherche à lever des fonds pour développer son activité de lecture sur mobile et pour d‘éventuelles acquisitions, a mandaté Bank of America Merrill Lynch, Credit Suisse et Morgan Stanley pour son IPO, selon un avis boursier publié lundi soir.

Bien que la structure de l‘opération n‘ait pas été divulguée, Tencent a dit vouloir conserver au moins 50% de China Literature après sa scission, précisant que l‘offre consisterait en une mise sur le marché de 15% du capital augmenté de la société.

IFR, une publication de Thomson Reuters, avait rapporté auparavant que l‘opération pourrait se traduire par une levée de 600 millions à 800 millions de dollars.

Sur le modèle du Kindle Store d‘Amazon.com, China Literature exploite une plate-forme composée de 8,4 millions d‘oeuvres littéraires issues de 5,3 millions d‘écrivains.

La société a dégagé l‘an dernier un chiffre d‘affaires en hausse de 59% à 2,6 milliards de yuans (336 millions d‘euros) pour un bénéfice net de 30,4 millions de yuans, après avoir essuyé une perte de 354,2 millions de yuans un an plus tôt.

Il s‘agit du premier bénéfice net réalisé par la société depuis 2014, date à laquelle elle a commencé à communiquer ses résultats financiers.

Tencent a créé cette filiale en 2004 et l‘a considérablement développé avec notamment l‘acquisition de Cloudary en 2014 pour 729,6 millions de dollars.

China Literature est détenu à 62% par Tencent. Le fonds de capital-investissement Carlyle Group à 12,2% tandis que Trustbridge Partners, une société de capital-investissement fondée par Shujun Li, l‘ancien directeur financier de Shanda Interactive, possède 6% des parts.

La levée de fonds par les entreprises technologiques à Hong Kong a représenté en moyenne 2,5% du total des IPO réalisées depuis la crise financière mondiale de 2008, selon les données de Thomson Reuters. En comparaison, ce taux est de 13,6% sur la Bourse de New York. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below