3 juillet 2017 / 10:34 / il y a 2 mois

BOURSE-Gemalto bondit, nouvelles spéculations sur un éventuel rachat

PARIS, 3 juillet (Reuters) - Le titre Gemalto grimpe lundi à la mi-journée de plus de 4%, porté par de nouvelles spéculations concernant un possible rachat du spécialiste de la sécurité numérique.

A 12h30, l'action bondit de 4% à 54,65 euros, la plus forte hausse du SBF 120 et la troisième plus forte progression du Stoxx 600.

Plusieurs traders et analystes ont mis en avant une note rédigée par le fonds d'investissement United First Partners. Selon un résumé de cette note que Reuters a pu obtenir, le fonds estime que Gemalto offre un "intérêt spéculatif" en dépit de ses difficultés actuelles.

Plusieurs groupes de technologies ou éditeurs de logiciels pourraient être intéressés par un rachat de Gemalto, estime le fonds, qui cite Oracle, Siemens et Atos comme de potentiels acquéreurs.

Selon le fonds, une offre de rachat pourrait être réalisée à un prix supérieur à 75 euros, ce qui représente une prime de plus de 42% par rapport au cours de clôture de vendredi.

"Dans le cadre de la consolidation du secteur des paiements en Europe, nous pensons qu'une prime de rachat sur Gemalto devrait persister indépendamment de l'imminence d'une offre", indique United First Partners.

Parallèlement, le site internet WallStreet Wires a rapporté lundi que l'allemand Siemens était candidat au rachat de Gemalto, qui serait déjà convoité par l'américain Oracle.

Le titre Gemalto avait déjà fortement réagi à la mi-juin à des informations de ce site qui indiquait que le groupe avait reçu plusieurs marques d'intérêt.

Contactée, une porte-parole de Gemalto a indiqué que le groupe ne faisait pas de commentaires.

"Je suis extrêmement sceptique", a dit pour sa part un analyste en poste à Paris.

Fin avril, Gemalto a lancé son troisième avertissement sur résultats en six mois, justifié entre autres par l'accumulation de stocks de cartes bancaires aux Etats-Unis et par l'attentisme des opérateurs télécoms avant l'avènement d'une nouvelle génération de cartes SIM.

NETS INTÉRESSE AUSSI, LE TITRE BONDIT

Les spéculations autour d'une éventuelle offre de rachat sur Gemalto sont également alimentées par l'actualité autour de son concurrent Nets. Le groupe danois a confirmé samedi, en réaction à des informations de presse, avoir été approché et étudier différentes options.

Le titre Nets bondit ainsi de 11,89% - la plus forte hausse de l'indice Stoxx 600 - dans des volumes qui, à 10h30 GMT, représentaient déjà près de cinq fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois.

Nordea Equity Research a dit considérer le groupe danois comme une cible intéressante, "y compris pour plusieurs de ses pairs", en citant les géants américains MasterCard et Visa comme des acquéreurs potentiels.

Avec la hausse de lundi, Nets est valorisé près de 29 milliards de couronnes danoises, soit un peu moins de 3,9 milliards d'euros.

Blandine Hénault et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below