3 juillet 2017 / 05:44 / il y a 3 mois

POINT MARCHÉS-Hausse attendue sur les Bourses européennes à l'entame du 2e semestre

    PARIS, 3 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
ouvrir en hausse lundi après une fin de premier semestre volatile, marquée par
les interrogations autour du resserrement monétaire des grandes banques
centrales, notamment en Europe. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien
pourrait gagner 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,6% et le FTSE
à Londres 0,16%. 
    "Après le flot de commentaires des banquiers centraux la semaine dernière,
les opérateurs de marché seront attentifs à des indications supplémentaires dans
les comptes-rendus des dernières réunions de la Réserve fédérale (Fed) et de la
Banque centrale européenne (BCE)" qui seront publiées mercredi et jeudi,
observent les économistes de Société générale. 
    La semaine sera aussi marquée par la publication, vendredi, du rapport
mensuel sur l'emploi non agricole aux Etats-Unis.
    Les anticipations de resserrement monétaire, alimentées notamment par les
propos mardi dernier du président de la BCE Mario Draghi, ont poussé les
rendements obligataires à la hausse. Celui du Bund allemand à 10 ans a signé sa
plus forte progression hebdomadaire depuis la dernière semaine de 2015.
    De son côté, le rendement des obligations américaines de même échéance a
bondi à 2,3%, en dépit des doutes sur le rythme de l'inflation aux Etats-Unis. 
    En Asie, la Bourse de Tokyo évolue en hausse lundi (+0,14%) à
l'approche de la clôture, soutenue par la publication de l'enquête trimestrielle
"tankan" de la Banque du Japon qui a montré une amélioration de la confiance des
industriels japonais.
    L'indice composite à Shanghai évolue sur une note stable, en dépit
d'indicateurs économiques jugés encourageants en Chine, où l'activité
manufacturière est repartie en nette hausse en juin.
    Sur le marché des changes, le yen a très brièvement monté après la défaite
électorale du Parti libéral démocrate du Premier ministre japonais, Shinzo Abe,
lors d'une élection locale. La devise nippone s'est ensuite repliée
de 0,2% à 112,52 yens.
    De son côté, l'euro évolue toujours à plus de 1,14 dollar, non loin d'un
plus haut de plus d'un an touché la semaine dernière, à 1,1445.
    L'indice dollar, qui mesure l'évolution du billet vert face à un
panier de devises de référence, gagne 0,1% mais reste à des plus bas de neuf
mois.
    Cette faiblesse du dollar profite au pétrole, les cours du brut bénéficiant
également de l'annonce  d'une baisse de l'activité de forage aux Etats-Unis la
semaine dernière pour la première fois depuis janvier. 
    Le baril de Brent progresse de 0,2% à 48,88 dollars et celui du brut
léger américain avance de 0,3% à 46,20 dollars. 
    À Wall Street, les indices ont clôturé vendredi soir en légère hausse, à
l'exception du Nasdaq. Sur le premier semestre, le S&P et le Dow Jones affichent
tous deux leur plus forte hausse depuis le premier semestre 2013, avec des gains
de 8,25% et de 8,04%, et le Nasdaq (+14,07%) sa meilleure performance du premier
semestre depuis 2009.
PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 3 JUILLET:
 PAYS   GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS    PRÉCÉDENT
 FR     07H50  Indice PMI manufacturier       juin        55,0         55,0
               (définitif)                                             
 DE     07H55  Indice PMI IHS Markit          juin        59,3         59,3
               manufacturier (définitif)                               
 EZ     08h00  Indice PMI IHS Markit          juin        57,3         57,3
               manufacturier (définitif)                               
        09h00  Taux de chômage                mai         9,2%         9,3%
 GB     08h30  Indice PMI IHS Markit          juin        56,5         56,7
               manufacturier                                           
 US     14h00  Indice ISM manufacturier       juin        55,1         54,9
        14h00  Dépenses de construction       mai         +0,2%        -1,4%
        19h30  Ventes totales de véhicules    juin        16,70 mlns   16,66
                                                                       mlns
 
    VALEURS À SUIVRE : 
    
    * RENAULT, PSA - Les immatriculations de voitures neuves
en France ont progressé de 1,58% en juin en données brutes par rapport au même
mois de 2016, a annoncé samedi le Comité des constructeurs français
d'automobiles (CCFA). Les immatriculations du groupe PSA ont augmenté de 4,90%
et celles du groupe Renault ont baissé de 5,41%.
    
    * TOTAL signera lundi avec l'Iran un accord pour une nouvelle
phase d'exploitation du gisement de gaz naturel de South Pars, premier
investissement occidental de grande ampleur depuis la levée des sanctions contre
l'Iran, a déclaré dimanche un responsable du ministère iranien du Pétrole.

    
    * BANCA CARIGE réunit ce lundi son conseil d'administration pour
évoquer ses projets de restructuration, retardés depuis plusieurs mois par des
querelles de personnes, alors que la Banque centrale européenne (BCE) lui a
demandé de renforcer son bilan et de réduire ses créances douteuses.

    
    * A.P. MOLLER-MAERSK, le géant danois du transport maritime, a
déclaré vendredi qu'il s'attendait à un retour à la normale de ses opérations
vis-à-vis de la clientèle d'ici lundi et à une reprise des livraisons de
conteneurs dans ses principaux ports après une attaque informatique survenue
mardi.
   

 (Blandine Hénault)
  
 
 

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below