30 juin 2017 / 13:55 / il y a 2 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street ouvre en hausse après les dépenses des ménages

PARIS, 30 juin (Reuters) - La Bourse de New York a entamé en hausse la dernière séance du mois de juin après le net repli enregistré la veille dans le sillage des valeurs technologiques, un rebond favorisé par Nike et par un indicateur économique avancé supérieur aux attentes.

Après une vingtaine de minutes d'échanges, l'indice Dow Jones gagne 108,25 points, soit 0,51%, à 21.395,28. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,41% à 2.429,72 et le Nasdaq Composite prend 0,33% à 6.164,86.

L'indice PMI de Chicago a nettement dépassé le consensus en juin, à 65,7, son plus haut niveau depuis mai 2014, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient à 58,0 après 59,4 en mai.

Par ailleurs, les dépenses de consommation des ménages américains ont légèrement augmenté en mai tandis que l'inflation a continué à ralentir, une double évolution peu susceptible pour l'instant d'amener la Réserve fédérale à renoncer à une troisième hausse de taux cette année.

L'indice d'inflation "core PCE", le plus suivi par la Réserve fédérale, a augmenté de seulement 0,1%.

A la publication de cet indicateur, le dollar et les rendements des Treasuries à dix ans ont brièvement reculé, avant de repartir à la hausse.

"Cela ne me surprendrait pas d'avoir beaucoup de volatilité en séance, étant donné que les valeurs financières étaient particulièrement fortes jeudi à l'inverse des technologiques, particulièrement faibles", a déclaré Andre Bakhos, chez Janlyn Capital LLC.

Le marché prendra également connaissance à 14h00 GMT du chiffre définitif de l'indice de confiance du Michigan.

Le rendement des bons du Trésor à 10 ans s'inscrit en hausse à 2,28%.

Après trois séance à la baisse, le dollar progresse de 0,1% face à un panier de devises de référence.

L'euro cède du terrain face au billet vert mais évolue toujours au-dessus de 1,14 dollar, l'inflation dans la zone euro, ressortie légèrement meilleure que prévu, continuant de nourrir les anticipations de resserrement monétaire.

Quant à la livre sterling, elle décroît également avec la confirmation du ralentissement de la croissance britannique au premier trimestre.

Le marché pétrolier évolue dans le vert, le Brent et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se traitant respectivement à près de 47,70 dollars et à 45,35 dollars le baril.

Aux valeurs, le secteur technologique (+0,46%) rebondit après le déclin enregistré la veille.

Mais la plus forte hausse du Dow Jones revient à Nike (+8,99%) après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et l'annonce d'un test de vente sur Amazon.

Bank of America avance de 0,78% alors que le Berkshire Hathaway (+0,24%), le groupe de Warren Buffett, a annoncé son intention d'exercer les options d'achat d'actions ordinaires liées aux actions préférentielles qu'il détient depuis 2011, ce qui en fera le premier actionnaire de la banque, après la décision de celle-ci de relever son dividende.

A Paris, le CAC 40 gagne 0,26%, le Footsie 100 londonien 0,11% tandis que le Dax allemand recule de 0,1%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga et Ankur Banerjee, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below