30 juin 2017 / 11:19 / dans 5 mois

HSBC reçoit enfin le feu vert pour sa coentreprise en Chine

LONDRES, 30 juin (Reuters) - HSBC a obtenu le feu des autorités chinoises pour la création d‘une coentreprise d‘une banque d‘investissement avec un fonds public du pays, une décision qu‘attendait depuis 20 mois la banque britannique, qui va ainsi pouvoir développer ses activités dans la deuxième puissance économique mondiale.

HSBC sera l‘actionnaire majoritaire de la coentreprise formée avec le fonds Qianhai Financial Holding, se distinguant de la plupart des autres partenariats sino-étrangers dans la banque d‘investissement, généralement contrôlés par la partie chinoise.

La banque britannique avait annoncé son projet de coentreprise le 2 novembre et attendait depuis l‘aval de Pékin.

Même si une décision favorable des autorités chinoises n‘a jamais été mise en doute, le fait que HSBC ait dû attendre si longtemps a fortement amoindri les avantages que la banque aurait pu prendre sur des concurrents.

“La création de cette coentreprise est une étape importante pour HSBC en vue de respecter notre engagement stratégique d‘investir dans nos opérations en Chine continentale”, déclare Stuart Gulliver, directeur général de HSBC, cité dans un communiqué.

Vers 11h20 GMT, le titre HSBC perdait 0,11% à 714,7 pence, évoluant de pair avec l‘indice regroupant les valeurs bancaires européennes (-0,08%). (Lawrence White, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below