30 juin 2017 / 10:19 / il y a 2 mois

Deux offres encore en lice pour l'exploitant d'entrepôts GLP-sces

SINGAPOUR/HONG KONG, 30 juin (Reuters) - Le rachat de Global Logistic Properties (GLP), premier exploitant d'entrepôts en Asie, se joue désormais entre un consortium chinois soutenu par la direction de GLP et le fonds basé aux Etats-Unis Warburg Pincus, a-t-on appris de plusieurs sources à quelques heures de la clôture de la date limite de dépôt des offres vendredi.

GLP, dont la capitalisation boursière atteint 10 milliards de dollars (8,96 milliards d'euros), exploite 40 milliards de dollars d'actifs immobiliers dans le monde.

Le groupe, coté à Singapour et dont le principal actionnaire, avec 37% des parts, est le fonds souverain chinois GIC, réalise les deux tiers de ses revenus en Chine. Il compte Amazon parmi ses clients et bénéficie de la demande d'entrepôts et de services logistiques modernes, en raison notamment de l'essor du commerce en ligne.

Le consortium chinois est dirigé par les sociétés d'investissement Hopu Investment Management et Hillhouse Capital Group.

Sollicités par Reuters, GLP, GIC et Warburg Pincus ont refusé de répondre. Les sources de leur côté ont refusé d'être identifiées car elles n'étaient pas autorisées à parler de l'opération. (Anshuman Daga à Singapour et Kane Wu et Carol Zhong à Hong Kong; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below