29 juin 2017 / 11:18 / il y a 3 mois

BASF pourrait racheter des actifs bradés dans les semences

LUDWIGSHAFEN, Allemagne, 29 juin (Reuters) - L‘allemand BASF va réfléchir à l‘acquisition d‘actifs dans le domaine des semences que ses concurrents seraient susceptibles de mettre en vente pour pouvoir fusionner, a déclaré jeudi son président du directoire.

La possibilité de voir ces concurrents brader leurs actifs pourrait convaincre le groupe chimique allemand de surmonter sa traditionnelle réticence à se développer dans les semences, a ajouté Martin Brudmüller lors d‘une conférence au siège de BASF.

“Il y a des actifs qui vont arriver sur le marché pour des raisons de concurrence et ils pourraient se présenter à des prix différents de ceux que nous avons constatés par le passé. C‘est pourquoi nous nous pencherons dessus et regarderons si cela a du sens pour nous”, a-t-il dit.

“Les actifs dans les semences sont une option, pas une obligation”, a-t-il ajouté.

Bayer a annoncé le mois dernier la vente de sa marque de semences LibertyLink dans le cadre des cessions d‘actifs destinées à convaincre les autorités de la concurrence d‘approuver son rachat de Monsanto pour 66 milliards de dollars (57,9 milliards d‘euros). (Ludwig Burger et Patricia Weiss; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below