28 juin 2017 / 20:12 / il y a 5 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street a profité des bancaires et des technos

(Actualisé avec d‘autres actifs financiers)

* Le Dow a gagné 0,68%, le S&P 500 a pris 0,88% et le Nasdaq Composite a avancé de 1,43%

* Le secteur financier a tiré la cote vers le haut

* Caterpillar, plus forte progression du Dow Jones

par Tanya Agrawal

NEW YORK, 28 juin (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une nette hausse mercredi, refaisant le terrain perdu la veille à la faveur notamment de la bonne tenue des valeurs financières et du compartiment technologique.

L‘indice Dow Jones a gagné 0,68%, soit 143,95 points, à 21.454,61. Le S&P-500, plus large, a pris 21,31 points, soit 0,88%, à 2.440,69. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 87,79 points (+1,43%) à 6.234,41.

Le S&P 500, indice de référence de gérant de fonds, a inscrit sa meilleure performance quotidienne en pourcentage depuis deux mois après avoir subi mardi son recul sur un jour le plus marqué en six semaines, suite au report dans le temps du vote de la réforme de la santé aux Etats-Unis.

Cette réforme est le premier grand chantier de politique intérieure de l‘administration Trump et un test de sa capacité à porter à leur terme les autres projets que sont les baisses d‘impôt, les dépenses de grands travaux et la déréglementation.

“On dirait que chaque moment négatif (du marché actions) est aussitôt effacé par une foule de nouveaux acheteurs. Les taux d‘intérêt sont encore très bas et beaucoup d‘investisseurs ne voient pas beaucoup d‘opportunités en dehors des actions”, a déclaré Rick Meckler, président de LibertyView Capital Management.

L‘indice S&P regroupant les valeurs financières a bondi de 1,58%, affichant la meilleure performance du jour, grâce notamment à une augmentation du rendement des obligations souveraines à 10 ans et à un creusement de l‘écart entre les rendements entre les emprunts du Trésor à échéance courte et ceux à échéance longue.

Le secteur a également progressé dans l‘anticipation du résultat des “stress tests” menés par la Réserve fédérale, qui a confirmé après la clôture de Wall Street que les 34 plus grandes banques du pays avaient passé avec succès ces tests, ce qui l‘a conduit à les autoriser à consacrer davantage de sommes à la rémunération des actionnaires.

L‘action JP Morgan Chase (+2,01%) a affiché la deuxième plus forte hausse de la journée, derrière le titre Caterpillar (+2,42%) et devant Intel (+1,63%) et Apple (+1,46%).

Le dollar a reculé face à un panier de devises internationales en raison du sentiment de nombre d‘investisseurs que la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d‘Angleterre préparaient le dénouement de leurs programmes d‘assouplissements quantitatifs.

BONNE TENUE DES COMPAGNIES AÉRIENNES

La deuxième performance du jour est à mettre à l‘actif des technologiques, qui reprend 1,32% après avoir plongé de 1,67% la veille, sous le coup des inquiétudes des investisseurs au sujet de la valorisation élevée du secteur.

Depuis le début de l‘année, la progression de ce compartiment est de près de 18,7%, soit la progression sectorielle la plus marquée sur la période.

Seuls deux secteurs sont dans le rouge depuis le début de l‘année, le compartiment énergétique (-14,2%) et les télécoms (-12,2%).

Ce mercredi, l‘indice énergétique a toutefois gagné 0,57% dans la foulée de la cinquième progression de suite des cours du brut, à la faveur de données montrant que la production hebdomadaire américaine avait baissé sur la semaine au 23 juin.

Les valeurs liées au transport aérien ont tiré parti d‘informations Reuters disant que les autorités américaines n‘allaient pas généraliser l‘interdiction de prendre en cabine des ordinateurs portables et autres appareils électroniques d‘une certaine taille.

Les actions Delta Air Lines, Southwest Airlines , United Continental et American Airlines ont ainsi pris entre 0,8% et 1,8%.

Le titre General Mills a progressé de 1,62% à 56,42 dollars après que le fabricant des céréales Cheerios a fait état de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

La nouvelle saison des résultats devraient commencer vers la mi-juillet et les investisseurs espèrent qu‘elle sera suffisamment bonne pour que la valorisation actuelle du marché action soit justifiée.

Le S&P 500 se traite aujourd‘hui à près de 18 fois les bénéfices estimes, contre une moyenne sur le long terme de 15.

Le titre Staples a fini sur un bond de 8,41% à 9,93 dollars après que des sources ont dit, à la suite de CNBC, que le numéro un de la distribution de la distribution de fournitures de bureaux allait se vendre au fonds d‘investissement Sycamore Partners.

Quelque 6,7 milliards d‘actions ont été échangées, contre une moyenne quotidienne de 7,2 milliards au cours des 20 dernières séances. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below