28 juin 2017 / 14:11 / il y a 2 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street en nette hausse, le discours de Draghi réévalué

PARIS, 28 juin (Reuters) - Wall Street reprend des couleurs mercredi, après avoir été pénalisée la veille par la chute des valeurs technologiques et le report du vote de la réforme de la santé de Donald Trump, tandis que les marchés européens ont réagi à des commentaires de sources indiquant que les propos de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), auraient été surinterprétés par les investisseurs.

Une demi-heure après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 122,72 points, soit 0,58%, à 21.433,38 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,59% à 2.433,60 points. Le Nasdaq Composite prend 0,37% à 6.169,25 points.

En Europe, les principales places boursières sont brièvement repassées dans le vert alors que des sources proches de la façon de penser de Mario Draghi ont indiqué que les propos, mardi, du président de la BCE voulaient signaler que l'institution pouvait tolérer une période d'inflation plus faible et non annoncer un resserrement imminent de la politique monétaire européenne.

Cette clarification a brièvement fait plonger l'euro dans le rouge, avant que la monnaie européenne ne revienne autour de 1,1380 dollar, après avoir atteint un plus niveau d'un an en cours de séance à 1,1388.

Les précisions apportées sur le discours de Mario Draghi n'ont aussi que pesé temporairement sur le mouvement de hausse des taux en Europe et aux Etats-Unis, dont le redressement est significatif sur les deux derniers jours.

Le rendement des emprunts d'Etat américain à dix ans progresse ainsi à près de 2,24% et celui du Bund allemand de même échéance s'inscrit à plus de 0,38%.

Ce fort mouvement de redressement des taux bénéficie aux valeurs bancaires en Europe et aux Etats-Unis. Le secteur financier à Wall Street grimpe de 1,5%, JPMorgan Chase (+1,5%) signant notamment la plus forte hausse du Dow Jones. En Europe, l'indice Stoxx 600 des banques avance de 0,81%.

"Il y a un mouvement d'accélération sur le pétrole depuis le début de l'après-midi, qui peut jouer sur les anticipations d'inflation et bénéficier aux banques", note par ailleurs Alexandre Baradez, analyste marché chez IG.

Le prix du baril de Brent oscille autour de 46,71 dollars et le baril de brut léger américain se traite au-dessus des 44 dollars.

Les investisseurs seront attentifs à la publication, à 14h30 GMT, des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis publiés par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Aux valeurs à Wall Street, Monsanto, en cours de rachat par l'allemand Bayer, prend 0,89% après avoir publié un bénéfice trimestriel meilleur que prévu, en raison d'une hausse des ventes de son segment soja.

Spectranetics s'envole de 26,23% après l'annonce par Philips du rachat du spécialiste américain des traitements des maladies cardiovasculaires pour 1,9 milliard d'euros, dette comprise, soit 38,50 dollars par action.

Halliburton serait en discussions avancées en vue de l'acquisition du fournisseur de matériels pétroliers Summit ESP, propriété du milliardaire George Kaiser, selon des sources proches du dossier. Le numéro deux mondial des services pétroliers n'a pas souhaité faire de commentaires. Le titre gagne 1,06%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below