21 juin 2017 / 21:03 / il y a 2 mois

Le "cloud" a permis à Oracle de doper son bénéfice au T4

21 juin (Reuters) - Oracle a dégagé un bénéfice trimestriel largement supérieur aux prévisions, le concepteur de progiciels recueillant les fruits de son offensive dans l'informatique dématérialisée ("cloud").

L'action gagnait 5% à 48,74 dollars en après-Bourse. Elle a progressé de 20% environ depuis le début de l'année.

Le chiffre d'affaires dégagé par le "cloud" a augmenté de 5,3% à 8,88 milliards de dollars au quatrième trimestre clos le 31 mai. Ces activités ont représenté 78% du CA total en 2016.

Pour développer son segment "cloud", comme le font ses concurrents tels que Microsoft ou SAP, Oracle a signé en mai un accord avec l'opérateur télécoms AT&T en vertu duquel ce dernier a accepté de déplacer de grosses bases de données sur sa plate-forme.

Oracle compte que d'autres gros clients migrent ainsi leurs bases de données vers ses services dans l'année qui vient.

NetSuite, racheté en 2016, se développe dans les centres de données pour concurrencer des sociétés plus souples telles que Workday et Salesforce.com.

Le bénéfice net trimestriel d'Oracle a été de 3,23 milliards de dollar, soit 76 cents par action, contre 2,81 milliards (66 cents par action) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action est de 89 cents, tandis que le CA ajusté est ressorti à 10,94 milliards de dollars.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un bénéfice de 78 cents et un CA de 10,45 milliards.

Pushkala A et Laharee Chatterjee, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below