21 juin 2017 / 07:47 / il y a 5 mois

LEAD 1-Gecina dévoile un projet de rachat amical d'Eurosic

* Le groupe sera la 1ère foncière européenne de bureaux

* Le prix de €51/action représente une prime de 27%

* Retrait prévu d‘Eurosic de la cote en septembre

* Le titre Eurosic bondit, s‘aligne sur le prix de l‘offre (Actualisé avec précisions, cours)

PARIS, 21 juin (Reuters) - Gecina a dévoilé mercredi un projet de rachat amical d‘Eurosic pour donner naissance à la première foncière européenne de bureaux, dotée de 15,3 milliards d‘euros d‘actifs centrés sur Paris et l‘Ile de France.

Gecina a signé des accords avec les six principaux actionnaires d‘Eurosic - les Assurances Crédit Mutuel, Batipart, Covéa, Crédit Agricole Assurances, Debiopharm et LaTricogne - pour l‘acquisition de 94,8% de son capital.

Gecina leur rachète en numéraire 85,3% du capital d‘Eurosic au prix de 51,0 euros par action et par obligations subordonnées remboursables en actions ordinaires (Osra). Il reprendra 9,5% supplémentaires via un échange de titres et d‘Osra sur la base d”une parité de 7 actions Gecina pour 20 actions Eurosic.

Selon Eurosic, cette transaction représente une prime de 27% pour la partie cash et de 14% pour la partie échange sur la moyenne des cours des trois derniers mois.

Après le rachat de ce bloc de titres, prévu en août prochain, Gecina lancera en septembre un projet d‘offre de retrait obligatoire afin de retirer Eurosic de la cote.

“Cette transaction, fortement créatrice de valeur pour les actionnaires de Gecina, est immédiatement relutive de 10% sur le résultat récurrent net par action en année pleine”, déclare Méka Brunel, administratrice directrice générale de Gecina, dans un communiqué.

GECINA ET EUROSIC AVAIENT BATAILLÉ POUR LA FDP

L‘opération valorise le portefeuille de bureaux d’Eurosic à environ 9.900 euros/m2 à Paris (6.600 euros/m2 pour l‘ensemble de la région parisienne).

L‘accord prévoit également la cession à Batipart d‘un portefeuille d‘Eurosic, composé essentiellement d‘actifs dans les loisirs, la santé et l‘hôtellerie que ne souhaitait pas conserver Gecina, pour un montant de 463 millions d‘euros.

L‘opération sera sécurisée par un crédit relais de 2,5 milliards d‘euros, qui sera refinancé par des émissions obligataires pour 1,5 milliard d’euros et une augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription de 1,0 milliard d‘euros. Gecina utilisera également 500 millions de lignes de crédit existantes disponibles.

Ce projet de fusion met un terme à la rivalité entre les deux foncières, qui avaient bataillé ferme pour prendre le contrôle de la Foncière de Paris (FDP), finalement remportée par Eurosic en septembre 2016.

Une demi-heure après l‘ouverture de la Bourse de Paris, le titre Gecina restait stable à 136,95 euros tandis que celui d‘Eurosic grimpait de 24,08% à 50,81 euros, s‘alignant ainsi autour du prix de l‘offre en cash, qui valorise Eurosic à quelque 2,6 milliards d‘euros.

Voir aussi :

Le communiqué d‘Eurosic:

bit.ly/2tMzwW9

Gwénaëlle Barzic et Jean-Michel Bélot, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below